mardi, août 9, 2022

Le Premier ministre arménien exhorte la population à prendre les armes contre Azerbaïdjan

Le Premier ministre arménien a appelé mercredi ses compatriotes à aller au front pour combattre dans le Haut-Karabakh ou Nagorny Karabakh, territoire azerbaïdjanais occupé par l’Arménie.

« Il n’y a pas d’Arménie sans Artsakh [Haut-Karabakh] et donc, protéger les droits du peuple d’Artsakh signifie protéger les droits du peuple arménien », a déclaré Nikol Pashinyan sur Twitter.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, cela signifie prendre les armes et se battre pour ces droits ».

Pashinyan a également déclaré sur Facebook que « la question du Haut-Karabakh ne peut pas être résolue diplomatiquement ».

« Tous les citoyens arméniens doivent se battre les armes à la main jusqu’à ce qu’une solution diplomatique soit trouvée », a-t-il affirmé.

Depuis que de nouveaux affrontements ont éclaté le 27 septembre, les attaques de l’Arménie contre les civils et les forces azerbaïdjanaises se poursuivent, violant même les accords de cessez-le-feu humanitaire.

Au cours des 10 derniers jours, l’Arménie a violé deux cessez-le-feu humanitaires dans le Haut-Karabakh, ou Nagorny-Karabakh, un territoire internationalement reconnu comme appartenant à l’Azerbaïdjan.

Un nouveau cessez-le-feu humanitaire est entré en vigueur samedi dernier, mais les Arméniens l’ont depuis violé à plusieurs reprises.

Conflit du Haut-Karabakh

Les relations entre les deux anciennes républiques soviétiques sont tendues depuis 1991, lorsque l’armée arménienne a occupé le Haut-Karabakh.

Quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et deux de l’Assemblée générale des Nations unies, ainsi que des recommandations d’organisations internationales, exigent le « retrait immédiat, complet et inconditionnel des forces d’occupation » du territoire azerbaïdjanais occupé.

Le groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) – coprésidé par la France, la Russie et les États-Unis – a été créé en 1992 pour trouver une solution pacifique au conflit, mais en vain, bien qu’un cessez-le-feu ait été conclu en 1994.

Des puissances mondiales, dont la Russie, la France et les États-Unis, ont appelé à un nouveau cessez-le-feu. La Turquie, quant à elle, soutient le droit de Bakou à l’autodéfense et exige le retrait des forces d’occupation arméniennes.

SourceAgences

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Météo France annonce une quatrième vague de chaleur à partir de lundi

Une quatrième vague de chaleur est inévitable la semaine prochaine sur la France, a annoncé, Météo France. Ainsi, selon Météo France, la nouvelle vague de...

France / Sécheresse : Plus d’une centaine de communes privées d’eau potable

Plus d'une centaine de communes françaises "sont privées d'eau potable et approvisionnées par des camions", a déclaré, ce vendredi, Christophe Béchu, le ministre français...

France : Human Rights Observer dénonce « un montage juridique raciste » contre les migrants

Human Rights Observer (HRO) a dénoncé, ce mardi, « un montage juridique raciste » contre des migrants expulsés de façon illégale et violente de...

Poutine évoque la possibilité d’activer le gazoduc Nord Stream 2

La présidence russe (le Kremlin) a indiqué, ce mercredi, que le président Vladimir Poutine avait informé l'ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder, de la possibilité...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here