mardi, avril 20, 2021

Le Qatar affirme que la médiation du Koweït pour résoudre la crise du Golfe est toujours en cours

Courrier arabe

La porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Lolwah al-Khater, a déclaré, mercredi, que la médiation lancée par le Koweït dans le but de résoudre la crise du Golfe était toujours en cours, signalant que son pays était toujours ouvert aux négociations, tant que le respect mutuel et la légitimité internationale s’y trouvaient.

Lors d’une interview accordée au site al-Araby al-Jadeed, al-Khater signala que «les pays originaires du blocus imposé au Qatar avaient créé d’autres crises», estimant qu’ils avaient agi de la sorte à l’ombre du silence adopté par la communauté internationale.

Cependant, al-Khater n’a pas révélé les détails de la récente visite qu’avait entreprise le ministre des Affaires étrangères du Koweït, au Qatar, dans le cadre de la médiation de son pays, elle affirma que «Doha était ouverte au dialogue, tant qu’il se basait sur le respect mutuel de la souveraineté de chaque pays».

La porte-parole de MAE a également nié le fait que son pays ait l’intention de quitter le Conseil coopératif des États du Golfe, précisant que «les informations divulguées à ce sujet n’étaient que rumeurs infondées».

Sur ce, il importe de noter que la crise du Golfe a commencé après que l’Arabie saoudite, l’Égypte, le Bahreïn et les Émirats arabes unis aient imposé, le 5 juin 2017, un blocus aérien, terrestre et maritime au Qatar, après l’avoir accusé de liaison avec l’Iran et avec des groupes terroristes, ce que Doha continue de nier jusqu’à présent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos