lundi, juin 14, 2021

Le Qatar discute pour baisser les tensions entre l’Iran et les États-Unis

Courrier arabe

Le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh Mohamed ben Abderrahman, a affirmé que «le Qatar négociait avec l’Iran pour trouver une résolution à son conflit avec les États-Unis», bien qu’il signala que «les négociations au sujet de l’accord nucléaire iranien n’étaient pas encore prévues».

Lors d’une conférence de presse organisée à la fin de sa visite en Irak, al-Thani indiqua que «son pays estimait qu’il n’était pas dans l’intérêt des pays de la région que la tension entre Téhéran et Washington se poursuit».

«Doha dialogue avec l’Iran pour mettre fin à la tension, soit en traitant son accord nucléaire avec les États-Unis, soit en lançant un dialogue régionale avec l’ensemble des pays de la région», avait-il noté.

Il précisa : «L’Iran se porte favorable vers le dialogue régional, mais la question de relancer les négociations sur l’accord nucléaire n’est toujours pas prête».

La visite en Irak

Rappelons que le ministre al-Thani avait organisé, mercredi, un série de discussions à Bagdad et Irbil, parlant avec les responsables sur place de la collaboration bilatérale et des affaires régionales.

Il avait également livré deux invitations envoyées par l’émir du pays, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, au président irakien, Barham Saleh, et au président du Kurdistan Salah al-Barzani, pour se rendre officiellement à Doha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos