lundi, octobre 25, 2021

Le Qatar offre une aide de 100 millions de dollars au peuple syrien

Courrier arabe

Le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohamed ben Abderrahmane al-Thani, a annoncé que son pays s’était engagé à offrir 100 millions de dollars comme soutien au peuple syrien, suite à des ordres donnés par l’émir Tamim ben Hamad al-Thani, dans le but de diminuer leur souffrance humanitaire.

Selon l’agence de presse qatarie (QNA), «le ministre Abdurahman al-Thani affirma, mardi, lors du discours qu’il avait prononcé à la 4ème conférence de Bruxelles, «soutenir la Syrie et la région» et que ce nouvel engagement se présentait dans le cadre des engagements internationaux du Qatar et de son devoir humanitaire envers le peuple syrien».

Al-Thani indiqua que «le Qatar s’engageait aussi à soutenir les efforts internationaux qui visent à établir une solution politique à la crise syrienne, suivant le communiqué de Genève de 2012, et les décisions du Conseil de sécurité, notamment la décision n°2254 qui répond aux attentes du peuple syrien, à la sécurité, la stabilité et à la conservation de l’unité de ses terres».

Le monde doit agir

«Nous sommes face à une crise humanitaire sans précédente, et à cause de laquelle le peuple syrien se voit privé de ses droits fondamentaux à commencer par l’eau, la nourriture, l’infrastructure, jusqu’aux services sociaux fondamentaux, comme l’éducation et la santé», avait-il ajouté, selon QNA, en soulignant que «le nombre des réfugiés syriens était estimé à 12 millions de personnes et que le soutien qatari accordé jusque-là au peuple syrien avait dépassé les 2 milliards de dollars».

Le ministre qatari signala que «la résolution politique était le seul moyen pour parvenir à faire face aux métastases humanitaires désastreuses et dangereuses de la crise syrienne», affirmant que «cette mission était du devoir et de la responsabilité de la communauté internationale, du Conseil de sécurité et des parties internationales actives», et soulignant «qu’il était temps pour la communauté internationale d’agir pour stopper la machine à tuer du régime syrien et mettre fin à ses violations».

À la fin de son discours, al-Thani a remercié les pays qui se sont engagés et qui ont tenu leurs promesses envers le peuple syrien, et en félicitant les efforts fournis par l’ONU et l’Union européenne pour organiser la conférence, il espéra que les résultats de cette dernière se concrétisent sur terrain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos