mardi, novembre 30, 2021

Le Soudan annonce la saisie d’une cargaison d’armes en provenance de Libye

Les Forces soudanaises de soutien rapide ont annoncé, ce samedi, la saisie d’une cargaison d’armes, de munitions et d’explosifs en provenance de Libye, et l’arrestation de 4 suspects, dont deux ressortissants libyens.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par le lieutenant-colonel Ali Ahmed Mahmoud Awouja, commandant des Forces de soutien rapide (affiliées à l’armée soudanaise).

Le responsable militaire a déclaré : « les patrouilles des Forces de soutien rapide dans la région de Saif al-Barli, située dans le triangle frontalier, ont engagé le combat avec des gangs de trafiquants d’armes et ont réussi à saisir deux voitures de marque GMC transportant 36 kalachnikovs ».

Il a souligné la saisie de deux caisses de grenades à main, en plus du canon antiaérien (DShK), d’un lanceur anti-blindage (RPG7) et d’une grande quantité de munitions de tout genre.

Et d’ajouter : “les Forces de soutien rapide ont arrêté 4 membres des gangs de trafiquants d’armes, dont deux ressortissants libyens, pendant l’opération“, sans apporter de plus amples précisions sur les deux autres.

Les zones frontalières méridionales de la Libye, avec le Soudan, le Tchad et le Niger, sont traversées par des routes de transit utilisées par les convois de contrebandiers, de trafiquants d’armes, de trafiquants d’êtres humains et de terroristes. Certains points sur ces voies sont contrôlés par des éléments armés Toubous et des Touaregs entre autres tribus du désert, qui reçoivent de l’argent, des biens et du carburant en échange du passage des réseaux de contrebande.

Le Soudan lutte également contre la criminalité transfrontalière, le commerce des armes et le phénomène de la migration clandestine, dont les taux ont doublé ces dernières années. Ces divers trafics sont dirigés par des gangs organisés aux frontières orientales du Soudan avec l’Éthiopie et l’Érythrée, ainsi qu’à la frontière nord-ouest avec Libye, pour transporter des migrants vers des pays comme Israël, via l’Egypte, et vers l’Europe via la Libye.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos