19.8 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

«Les causes du printemps arabe sont toujours présentes», affirme l’émir du Qatar au journal le Point

Courrier arabe

L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a affirmé mercredi que «les causes derrière les protestations du printemps arabe sont toujours présentes, et se sont aggravées», appelant à des réformes progressives pour éviter de futures troubles.

L’émir du Qatar avait tenu une grande interview avec l’hebdomadaire français, le Point, répondant à plusieurs questions liées à la situation régionale et mondiale actuelle.

Un autre printemps arabe est-il aux portes ?

Une question a été posée au cheikh Tamim, au sujet de la possibilité de revivre un nouveau printemps arabe, à l’image de celui de 2011, lorsque les protestations populaires dans les pays arabes ont déchu les régimes au pouvoir.

«Malheureusement, les racines profondes ayant causé le printemps arabe sont toujours présentes, comme la pauvreté, le chômage, et le problème des jeunes diplômés sans emploi», avait-il répondu.

Il a signalé : «Avons-nous trouvé des solutions à ces problèmes ? Non, ils se sont aggravés, et si on ne trouve pas de solutions, les évènements que ces problèmes ont causés en premier lieu se reproduiront».

Selon l’émir, «le moyen idéal pour éviter de futurs troubles sera d’appliquer progressivement des réformes».

«Nous devons donner de véritables espoirs à nos peuples, pas uniquement des promesses. Et nous devons assurer des postes de travail, offrir des opportunités, et permettre aux jeunes d’exprimer leurs opinions et leurs différences», avait-il précisé.

«Le Qatar n’a aucun lien avec les Frères musulmans»

Une autre question a été posée au cheikh Tamim, au sujet des critiques portées au Qatar pour ses liens avec les Frères musulmans.

Il a répondu : «Cette relation est inexistante, et aucun membre actif des Frères musulmans ou de quelconque autre groupe ne se trouve sur les terres qataries».

«Nous sommes un pays ouvert et nous sommes visités par plusieurs personnes et porteurs de différentes opinions, mais nous sommes un Etat et pas un parti, et nous traitons avec les Etat et les gouvernements légitimes, non pas avec les organisations politiques», avait-il expliqué.

La normalisation avec Israël

Une autre question a été posée au cheikh Tamim au sujet de la normalisation qu’avaient signée certains pays arabes avec Israël, demandant ce qu’il en pensait.

Il répondit : «Tout pays a le droit de nouer des liens avec quelconque autre pays… Mais qu’est-ce que la normalisation avec Israël ? Je parle sérieusement, la situation est normal en Israël ? Non, des terres arabes sont toujours occupées, des réfugiés n’arrivent pas à retourner chez eux depuis plus de 70 ans, des musulmans et des chrétiens vivent sous le blocus à Gaza».

Il a ajouté : «Lorsque les accords d’Oslo ont été signés en 1993, nous pensions tous que la paix finira par s’installer et nous avions lancé des relations officielles avec Israël, et nous avions même ouvert un bureau commercial israélien ici à Doha, mais les guerres ne se sont pas arrêtées à la bande de Gaza».

Il estima, «Nous devons parvenir à un accord pacifique, pour le peuple palestinien, afin de lui offrir de l’espoir et de lui rendre ses terres».

Il a cependant souligné : «Nous parlons avec les Israéliens, et nous offrons des aides aux habitants de Gaza et de Cisjordanie. Je crois en la résolution des deux Etats, car Palestiniens et Israéliens doivent vivre côtes à côtes, mais malheureusement nous sommes loin de cet option».

L’émir du Qatar a aussi parlé de la Coupe du monde, attendue dans son pays à compter du 20 novembre. Il a souligné que «l’évènement était très important, spécialement pour le monde arabe».

«Le Qatar ouvre ses portes aux supporters quel qu’en soit leurs origines et leurs cultures», avait-il fait savoir, tout en promettant d’offrir une expérience inédite aux visiteurs.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Qatar a réalisé un excédent de 24,4 milliards de dollars durant l’année de la Coupe du monde de football

Le budget du Qatar a réalisé un excédent réel de 89 milliards de riyals (soit 24,4 milliards de dollars) en 2022, l'année au cours...

L’émir du Qatar en Turquie, le premier chef d’Etat à se rendre sur place après le violent séisme

L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a été reçu ce dimanche, en Turquie, pour rencontrer son homologue Recep Tayyib Erdgan. L’émir qatari...

Séisme en Turquie et en Syrie : Les habitants du Qatar répondent en masse à une campagne au soutien des victimes

L’ambassade de la Turquie à Doha, en collaboration avec le Croissant-Rouge qatari, a pu collecter d’importantes quantités de dons offerts par les habitants du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici