26.6 C
New York
lundi, juillet 22, 2024

Buy now

spot_img

Les corps de 11 migrants morts ont été repêchés après un naufrage au large du Maroc

Les corps de 11 migrants morts ont été repêchés après un naufrage au large du Maroc lundi, a-t-on appris auprès des autorités marocaines, mardi 2 octobre. Une ONG avait auparavant fait état d’« une tragédie » au bilan bien plus lourd.
Une embarcation transportant des migrants s’est retrouvée en « difficulté », lundi, au large de Nador, dans le nord-est du royaume, ont affirmé les autorités locales. Sans préciser les circonstances du drame, elles ont ajouté que « 32 Subsahariens [avaient] été sauvés, 11 corps […] repêchés. »

L’association d’aide aux migrants Caminando Fronteras avait auparavant évoqué sur les réseaux sociaux un bilan de 34 morts, qui n’a pas été confirmé de source marocaine. Une membre espagnole de cette ONG, installée au Maroc, Helena Maleno, avait écrit mardi matin sur Twitter : « Tragédie, 34 morts, dont un bébé, d’une embarcation de fortune avec 60 personnes à bord qui, avant-hier, sombrait face au Maroc. »

L’alerte donnée dès dimanche
Cette militante, qui assurait que les migrants avaient demandé de l’aide pendant « vingt-quatre heures », n’a pu être jointe par l’Agence France-Presse (AFP). Mais à Madrid, une porte-parole des gardes-côtes espagnols a confirmé à l’AFP que son service avait été alerté dès dimanche par l’ONG « de la présence d’une embarcation dans la zone de sauvetage marocaine ».

« Nous nous sommes mis en contact à plusieurs reprises avec les autorités marocaines, le MRCC [centre de coordination et de recherche maritime] de Rabat, nous leur avons offert notre collaboration pour la recherche de l’embarcation mais n’avons pas reçu de réponse », a assuré cette porte-parole. Elle n’a pu préciser de quelle façon ces contacts avaient été établis, ni confirmer le nombre de morts : « Le Maroc ne nous a pas informés directement. »

Le royaume nord-africain connaît un afflux de migrants et de réfugiés voulant gagner l’Europe. La plupart essaient d’atteindre les côtes de l’Espagne par la mer, d’autres optent pour la voie terrestre et tentent de franchir les clôtures entourant Ceuta et Melilla, deux enclaves espagnoles situées dans le nord du Maroc.

Depuis janvier, plus de 36 600 migrants sont arrivés en Espagne clandestinement par la voie maritime, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), soit plus de trois fois plus qu’en 2017 sur la même période. Toujours d’après l’OIM, au moins 363 migrants sont morts en 2018 en tentant de gagner le pays par la mer.

Selon ses chiffres officiels, le Maroc a stoppé 54 000 tentatives de passage vers l’Union européenne et démantelé « 74 réseaux criminels de traite d’êtres humains » depuis le début de l’année 2018.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici