jeudi, mai 13, 2021

Les Émirats arabes unis expulsent un journaliste spécialiste dans les affaires de corruption

Courrier arabe

L’organisation «Transparency International» a annoncé mercredi, que les autorités des Émirats arabes unis (EAU) avaient privé un journaliste serbe, spécialisé dans les affaires de la corruption, de participer à la 8ème conférence des États parties à la Convention des Nations unies contre la corruption, prévue à «Abu Dhabi».

«Abu-Dhabi a expulsé «Stéphane Jenovic» un journaliste serbe, spécialiste dans les affaires de corruption, après des heures de détention dans l’aéroport d’Abu-Dhabi, où il était arrivé pour participer à la conférence» avait noté l’organisation spécialiste dans la lutte contre la corruption des gouvernements.

Elle expliqua que les EAU avaient refusé d’accorder le visa d’entrée à plusieurs arabes, activistes dans le domaine de la lutte contre la corruption, et à 5 experts internationaux, qui comptaient participer à la conférence internationale.

Les EAU, le refuge des corrompus

Les EAU, devenues en peu de temps, l’état principal qui abrite les empereurs du commerce illégal de tous types, est aujourd’hui le centre international du blanchiment d’argent, et le refuge préféré des trafiquants.

Selon le rapport annuel de «Transparency International», publié en février dernier, et traitant sur l’indice de la corruption internationale, «Dubaï est l’endroit où les corrompus et les criminels peuvent s’offrir des maisons de luxe, sans les moindres conditions».

Une affaire similaire avait été traitée lors d’un rapport publié le 12 juin 2018, par le «Center for Advanced Defence Studies» (CADS), qui affirma que «depuis quelques années, le marché de l’immobilier à Dubaï était devenu un centre de blanchiment d’argent, convoité par les fournisseurs du terrorisme, et les trafiquants de drogue dans le monde».

À l’époque, le rapport s’était basé sur des données officielles, prouvant des transactions suspectes, et citant 7 personnes connues, sous sanctions aux États-Unis, qui avaient pu collecter 44 immobiliers, au prix de 28,2 millions de dollars.

Sur ce, il importe de rappeler que la 8ème  conférence de l’ONU contre la corruption a débuté lundi, 16 décembre à Abu Dhabi, ayant cette année pour principal objectif, redoubler d’efforts pour prévenir et combattre la corruption, pour aboutir aux finalités du développement durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos