lundi, décembre 6, 2021

Les États-Unis condamnent la violence des colons israéliens contre les Palestiniens

Les États-Unis ont condamné, mardi, la « violence » des colons israéliens contre les Palestiniens en Cisjordanie occupée, appelant Tel-Aviv à enquêter sur ces incidents.

C’est ce qui ressorti de la déclaration de l’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield, lors de la session du Conseil de sécurité de l’ONU à New York, sur la situation au Moyen-Orient, rapportée par le journal israélien Yediot Aharonot.

Le journal israélien a déclaré que l’ambassadrice américaine a condamné la violence perpétrée par les colons contre les Palestiniens en Cisjordanie.

La diplomate américaine a estimé que la violence des colons « constitue un obstacle à la paix » entre Israël et les Palestiniens.

Les négociations de paix israélo-palestiniennes sont suspendues depuis avril 2014, pour plusieurs raisons, notamment le refus d’Israël de libérer d’anciens détenus et d’arrêter la construction des colonies.

Greenfield a appelé les autorités israéliennes à « enquêter sur les actes de violence commis par les colons », selon la même source.

Récemment, les actes de violence commis par les colons contre les Palestiniens en Cisjordanie se sont intensifiés, notamment les attaques physiques, les incendies de terres agricoles, le vol et la destruction de récoltes, ainsi que l’interdiction imposée aux Palestiniens d’accéder à leurs terres, dans le but de leur faire pression pour les obliger à partir, selon des responsables palestiniens.

Au cours de la saison actuelle de récolte des olives, les associations de défense des droits humains israéliennes et palestiniennes ainsi que des médias israéliens, ont signalé de nombreux cas de vol de récoltes dans des fermes et des terres palestiniennes par des colons, dont la plupart ont lieu sous les yeux et avec la protection des soldats de l’occupation israélienne.

Selon des estimations israéliennes et palestiniennes, environ 650 mille Israéliens vivent dans 164 colonies et 124 avant-postes en Cisjordanie, y compris à Jérusalem

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos