dimanche, septembre 19, 2021

Les États-Unis reportent le retrait des ses forces d’Afghanistan à septembre

Des responsables américains ont fait savoir mardi que le Président Joe Biden annoncerait le retrait sans conditions des forces américaines d’Afghanistan d’ici le 11 septembre.

L’Agence « Associated Press » a rapporté, citant des responsables sous couvert d’anonymat, que Biden annoncera un retrait complet et sans conditions des troupes américaines d’Afghanistan d’ici le 11 septembre, jour du 20e anniversaire des attentats terroristes.

Avec cette nouvelle date, le retrait des forces américaine est reporté de près de 4 mois, après que l’ancien président américain Donald Trump a conclu un accord avec les Talibans, conformément auquel les troupes américaines quitteraient l’Afghanistan le 1er mai 2021.

En mars dernier, Biden a déclaré qu’il envisageait l’option de maintenir ses forces en Afghanistan, estimées à 2500 soldats, jusqu’à novembre, au lieu de les retirer d’ici mai, date limite fixée dans l’accord de Doha, selon les médias locaux.

La chaîne « CBS News » a indiqué, citant deux sources informées qui ont requis l’anonymat, que Biden « s’est opposé aux efforts du Département de la Défense pour maintenir les forces américaines en Afghanistan au-delà du 1er mai, lors de récentes discussions avec des membres de son équipe en charge de la sécurité nationale, mais il a été convaincu de prolonger de 6 mois le maintien des forces américaines ».

Avec la médiation qatarie, le 12 septembre 2020, des négociations de paix historiques ont débuté à Doha entre le gouvernement afghan et les Talibans, sous les auspices des États-Unis, pour mettre fin à 42 ans de conflits armés en Afghanistan.

Le Qatar avait déjà joué le rôle de médiateur dans les négociations entre Washington et les Talibans, qui ont abouti à la signature d’un accord historique fin février 2020, portant sur le retrait progressif des États-Unis de l’Afghanistan et l’échange de détenus.

L’Afghanistan est le théâtre d’une guerre depuis 2001, lorsqu’une coalition militaire internationale dirigée par Washington a renversé le régime des « Talibans », en raison de ses liens à l’époque avec l’organisation Al-Qaïda, qui a revendiqué les attentats du 11 septembre de la même année aux États Unis.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos