mardi, décembre 7, 2021

Les Houthis attaquent l’aéroport de Jizan et la base du «Roi Khaled» en Arabie saoudite

Le groupe yéménite « Houthi » a annoncé, dimanche, avoir attaqué l’aéroport de Jizan et la base aérienne « Roi Khalid » dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite au moyen de deux drones.

C’est ce qui est ressorti d’un bref communiqué publié par le porte-parole militaire houthi, Yahya Saree, et consulté par l’Agence Anadolu.

Saree a déclaré : « Les forces aériennes (de son groupe) a ciblé avec succès les hangars des avions de combat situés à l’aéroport de Jizan et dans la base aérienne du « Roi Khalid » à Khamis Mushait ».

Et d’ajouter : «L’attaque a été menée dimanche matin, au moyen de deux drones (Qasef 2k), et la frappe a été précise».

Selon Yahya Saree : «Cette attaque survient en riposte à l’agression et au siège qui continuent contre notre cher pays».

Pour sa part, la Coalition arabe a annoncé l’interception et la destruction d’un drone lancé par les Houthis, dimanche, vers la région de Jizan, au sud-ouest de l’Arabie saoudite.

La Coalition a déclaré, dans un communiqué diffusé par l’Agence officielle saoudienne (SPA), que «les tentatives hostiles des Houthis visant des civils et des biens à caractère civil sont systématiques et délibérées».

Et d’ajouter qu’il «prend les mesures opérationnelles nécessaires pour protéger les civils, conformément au droit international humanitaire».

La Coalition arabe a annoncé, dans un autre communiqué, dimanche à l’aube, l’interception et la destruction d’un drone chargé d’explosifs, lancé par les Houthis, en direction de la zone de Khamis Mushayt.

Au cours des dernières semaines, les Houthis ont intensifié les attaques aux missiles balistiques, aux projectiles et aux drones sur des zones saoudiennes, au milieu des annonces répétées de la Coalition arabe, selon lesquelles ces missiles et drones ont été neutralisés, et accusant le groupe rebelle d’être soutenu par l’Iran avec ces armes.

Le groupe Houthi affirme que ces attaques sont une riposte contre les raids de la Coalition contre ses positions dans des régions distinctes du Yémen.

Le Yémen endure, depuis plus de 7 ans, une guerre entre les forces pro-gouvernementales (soutenues par une coalition militaire arabe dirigée par l’Arabie saoudite) et les Houthis (soutenus par l’Iran), qui contrôlent des provinces, dont la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos