jeudi, novembre 26, 2020

Les USA veulent créer une autre base navale dans le nord d’Australie

Les États-Unis, qui possèdent déjà une base navale à Darwin, envisagent d’en aménager une autre à 40 km de une base navale cette ville du nord d’Australie, a annoncé la chef de la diplomatie australienne Marise Payne. Une initiative dirigée contre la Chine, a estimé au micro de Sputnik Wang Guanglin, de l’Institut des langues étrangères de Shanghai.a

Selon la chaîne australienne de l’audiovisuel public ABC, à Glyde Point, sur la côte nord australienne, un nouveau port en eau profonde est en construction pour pouvoir accueillir de gros navires de débarquement américains. Ainsi, les États-Unis entendent déployer une structure militaire à 40 km de Darwin, où ils ont déjà une base navale où sont déployés par rotation environ 2.500 militaires. Dans le même temps, le port de Darwin est loué pour 99 ans par le groupe chinois Lanqiao. Ainsi, il n’est pas exclu que cela ait poussé les Américains à y installer une structure militaire supplémentaire, a déclaré à Sputnik Wang Guanglin.

Présence militaire US en Australie

«À mon avis, les démarches des États-Unis et de l’Australie sont dirigées contre la Chine. Avec la croissance de la Chine et le renforcement de son influence et surtout après l’annonce par Pékin de la création de la ville de Sansha, en mer de Chine méridionale, et la construction d’une piste d’atterrissage là-bas, les Américains estiment que tout cela représente une menace pour leurs intérêts traditionnels dans la région. Par conséquent, l’alliance américano-australienne a pour objectif réel de contenir la Chine», a-t-il détaillé.

Et d’ajouter que les États-Unis comptaient sur l’Australie pour garantir leurs intérêts dans le monde, et tout particulièrement dans la région d’Asie-Pacifique.

«Et ce nouvel épisode du resserrement de l’alliance militaire entre l’Australie et les États-Unis est dirigée contre la Chine», a résumé Wang Guanglin.

Les observateurs constatent par ailleurs que l’Australie est utilisée par les États-Unis pour promouvoir leur stratégie indopacifique et ne doutent pas que celle-ci vise à ralentir la croissance politique et militaire de la Chine.

Selon la chaîne australienne de l’audiovisuel public ABC, à Glyde Point, sur la côte nord australienne, un nouveau port en eau profonde est en construction pour pouvoir accueillir de gros navires de débarquement américains. Ainsi, les États-Unis entendent déployer une structure militaire à 40 km de Darwin, où ils ont déjà une base navale où sont déployés par rotation environ 2.500 militaires. Dans le même temps, le port de Darwin est loué pour 99 ans par le groupe chinois Lanqiao. Ainsi, il n’est pas exclu que cela ait poussé les Américains à y installer une structure militaire supplémentaire, a déclaré à Sputnik Wang Guanglin.

Présence militaire US en Australie

«À mon avis, les démarches des États-Unis et de l’Australie sont dirigées contre la Chine. Avec la croissance de la Chine et le renforcement de son influence et surtout après l’annonce par Pékin de la création de la ville de Sansha, en mer de Chine méridionale, et la construction d’une piste d’atterrissage là-bas, les Américains estiment que tout cela représente une menace pour leurs intérêts traditionnels dans la région. Par conséquent, l’alliance américano-australienne a pour objectif réel de contenir la Chine», a-t-il détaillé.

Et d’ajouter que les États-Unis comptaient sur l’Australie pour garantir leurs intérêts dans le monde, et tout particulièrement dans la région d’Asie-Pacifique.

«Et ce nouvel épisode du resserrement de l’alliance militaire entre l’Australie et les États-Unis est dirigée contre la Chine», a résumé Wang Guanglin.

Les observateurs constatent par ailleurs que l’Australie est utilisée par les États-Unis pour promouvoir leur stratégie indopacifique et ne doutent pas que celle-ci vise à ralentir la croissance politique et militaire de la Chine.

SourceSputnik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Ben Salmane criblé de critiques à l’ombre de la visite secrète de Netanyahou en...

Les informations diffusées au sujet la visite secrète entreprise par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, en Arabie saoudite, a poussé des activistes dénonçant...

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...

Tunisie : l’état d’urgence prolongé pour un mois supplémentaire

Les autorités tunisiennes ont décidé de prolonger d'un mois l'état d'urgence dans tout le pays. C'est ce qu'a affirmé le journal officiel de la République...

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...