mercredi, novembre 25, 2020

Libye: Al-Sarraj à Tunis, Haftar à Paris et Tripoli attend toujours

Courrier arabe

A Paris, le général libyen à la retraite Khalifa Haftar, annonce que les conditions du cessez-le-feu prévu aux alentours de Tripoli n’étaient pas remplies, alors que le président du Gouvernement d’union nationale (GNA) Fayez Al-Sarraj affirme que le retour à la table des négociations se fera à la fin de la guerre.

Un communiqué de la présidence française avait déclaré que Khalifa Haftar, lors de son entretien avec le président français Emmanuel Macron, «affirma que le dialogue politique était indispensable pour pouvoir sortir de la crise», ajoutant qu’«il avait fait part de sa disposition à toute négociation, dès que le climat sera favorable pour un cessez-le-feu», signalant que les conditions actuelles ne favorisent pas une telle action.

Le communiqué déclara aussi que le président français «avait demandé à Khalifa Haftar de mettre terme aux violences, le plus vite possible», précisant que Paris se souciait d’établir un dialogue pour la paix dans la région.

De son côté, à Tunis, le président du GNA Al-Sarraj, lors d’une interview tenue mardi suite à sa rencontre avec le président tunisien Beji Caïd Essebsi, avait expliqué que l’opération politique « dans de telles circonstances, sera différente de ce qu’elle fut avant le 4 avril», signalant la date du lancement de l’offensive armée, menée  par les milices du rebelle contre Tripoli.

Al-Sarraj déclarât que «le retour aux négociations, se fera seulement, une fois la guerre fini», il ajoute : «Le GNA estime toujours que la solution en Libye doit être politique et non pas militaire», soulignant qu’il était temps de mettre fin au conflit qui déchire la nation et le peuple.

Notant que la Tunisie joue le rôle de l’intermédiaire, aux côtés de l’Algérie et de l’Égypte, dans le but d’aboutir à une solution durable et finale qui permettra au pays de retrouver sa stabilité qui était perdue depuis la chute de Kadhafi en 2011, et qui semble difficile à rétablir dans un pays où tous les yeux sont rivés vers son pétrole et sa position stratégique.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...

Tunisie : l’état d’urgence prolongé pour un mois supplémentaire

Les autorités tunisiennes ont décidé de prolonger d'un mois l'état d'urgence dans tout le pays. C'est ce qu'a affirmé le journal officiel de la République...

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...

Netanyahu visite les Emirats arabes unis et le Bahreïn en début de semaine prochaine

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu effectuera la semaine prochaine une « visite historique » aux Émirats arabes unis et au Bahreïn, a rapporté...