19.6 C
New York
mardi, mai 28, 2024

Buy now

spot_img

Le ministre de l’Intérieur libyen demande à l’Union européenne de classer Wagner comme partie qui soutient le terrorisme

Courrier arabe

En Libye, le ministre de l’Intérieur Fathi Bachagha a demandé, vendredi, à l’Union européenne de classer la compagnie russe «Wagner» comme étant une partie qui soutient du terrorisme, et ce après que des mercenaires russes aient pris le contrôle du champ pétrolier al-Charara.

Bachagha nota, lors d’une série de tweet, publiée sur son compte officiel, que «le fait que des mercenaires russes et des Janjaweed soudanais aient pris le contrôle du champ pétrolier al-Charara indique que les mercenaires cherchent à prendre le contrôle du pétrole libyen et des richesses des Libyens».

«Nous croyons en l’unité de la Libye et nous nous attachons à la paix comme moyen pour mettre fin à la crise, et nous n’accepterons jamais que des mercenaires russes contrôlent des structures militaires et pétrolières en Libye», avait-il écrit dans un tweet, en signalant que «l’action menaçait à la sécurité nationale libyenne, et nuisait aux intérêts des compagnies américaines et européennes en relation avec le secteur pétrolier en Libye».

Bachagha a demandé à l’Union européenne «de classer Wagner dans la liste des sanctions, parmi les parties qui soutiennent le terrorisme, tenant compte des crimes et des atrocités que ses membres ont commis contre l’humanité en Libye».

Un pays arabe qui reconnaîtra

Dans un contexte proche, le ministre libyen signala : «Un pays arabe a financé Haftar, lors de l’offensive que ce dernier a lancée contre Tripoli, il a également financé la compagnie Wagner, et a été complice du crime de la fermeture des lignes de pétrole libyen».

Vendredi, une source militaire libyenne avait révélé à Arabi 21 que «des mercenaires russes avaient débarqué dans la zone d’Ubari, au sud libyen, dans le but de prendre le contrôle du champ pétrolier al-Charara qui se trouve dans la région», affirmant que «les mercenaires, à bord de près de 60 voitures, venaient de la base al-Jofrah et des frontières de la ville de Syrte».

Arabi 21 nota également que la compagnie nationale pétrolière libyenne National Oil Corporation (NOC) avait fait part de son inquiétude concernant la présence de mercenaires russes dans le champ al-Charara, et signala qu’elle avait indiqué «que les mercenaires ont été transférés au champ, jeudi soir, après avoir rencontré des représentants des gardes chargés de surveiller les structures pétrolières».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici