mercredi, juin 16, 2021

Libye : Burkan al-Ghadab nie la prise d’assaut de l’hôtel Corinthia

Courrier arabe

Le centre informationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) a nié les informations divulguées au sujet de la prise d’assaut de l’hôtel Corinthia et où les réunions du Conseil présidentiel sont tenues.

Lors d’un communiqué publié, le commandant de la division de réserve de la force anti-terroriste, Mohamed al-Jahawi, a déclaré : «l’hôtel n’a pas été pris d’assaut, les forces de Burkan al-Ghadab y sont allées pour parler au président du Conseil présidentiel».

«Les soldats voulaient discuter plusieurs questions, et voulaient demander au conseil de veiller à ce que le cessez-le-feu soit appliqué par les deux parties», avait-il noté, en signalant que «le général à la retraite Khalifa Haftar refusait de se plier aux ordres et recevait toujours du soutien étranger».

Mohamed al-Jahawi insista à signaler que «les forces de Burkan al-Ghadab soutenaient le Conseil présidentiel et soutenaient l’Etat civil».

 

De sa part, la porte-parole du Conseil présidentiel, Najwa Wahiba, signala sur Twitter : «C’est l’hôtel qui avait été pris d’assaut et non pas le siège du Conseil présidentiel», précisant que «ce dernier ne disposait pas de local permanent pour organiser les réunions».

Elle signala aussi : «C’était un jour de vacances pas un jour de travail et personne n’a été blessé».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos