jeudi, septembre 16, 2021

Libye : deux nouveaux cimetières collectifs trouvés à Tarhounah

Courrier arabe

En Libye, le comité spécialisé dans les cimetières collectifs à Tarhounah a annoncé, mardi, l’extraction de cinq nouveaux cadavres dans deux nouveaux cimetières collectifs dans la ville.

Le centre informationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère), allié au GNA, a indiqué que 3 des cadavres avaient été trouvés dans un des cimetières et 2 dans l’autre, selon les déclarations du comité spécialisé», signalant que «certaines dépouilles avaient les yeux bandés».

«Les cadavres trouvés avaient tous été enterrés avec leurs habits, et avaient entièrement leur forme. Ils furent transférés au bureau de la médecine légale, au centre de l’expertise juridique pour être autopsiés», avait ajouté Volcan de la colère, rapportant le communiqué du comité.

Une situation inquiétante

Rappelons que le ministère de la Justice du GNA avait signalé le 29 juin, que «les comités spécialisés à Tarhounah avaient trouvé 9 cadavres», indiquant que la majorité d’entre eux étaient décapités».

Le GNA a avait également annoncé avoir trouvé 11 cimetières collectifs aux alentours de Tarhounah, depuis sa «libération» de l’emprise des troupes de Haftar.

Le 5 juin, des équipes avaient aussi annoncé avoir trouvé des cadavres à l’hôpital central de la ville, indiquant que 106 dépouilles avaient été délaissées à l’intérieur de l’immeuble et que 26 autres avaient été jetées dans les décharges de l’hôpital.

La situation des cimetières collectifs et des coulisses des meurtres inquiète les Nations unies et la communauté internationale, qui ont demandé l’ouverture d’une enquête pour connaître les identités des victimes et les raisons pour lesquelles elles ont été tuées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos