jeudi, décembre 1, 2022

Libye : Haftar lance une violente attaque sur Tripoli

Courrier arabe

Les milices affiliée au général à la retraite Khalifa Haftar ont lancé une violente attaque sur les positions des forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) qui se trouvent dans les zones sud de la capitale libyenne Tripoli, dans un temps où un avion militaire chargé d’armes a atterri en urgence sur le territoire tunisien.

Selon des médias, les attaques ont été annoncées après la diffusion d’un enregistrement vocal du chef de la cellule d’opération des milices, où il avait donné des ordres à ses troupes, afin de conquérir la capitale.

L’enregistrement, publié sur la page officielle du colonel avait aussi noté que les troupes au sol avançaient dès l’aube, et qu’elles étaient soutenues par les forces de l’air pour leur assurer la couverture nécessaire.

L’avion mystère en Tunisie 

Dans le même contexte, des sources médiatiques tunisiennes ont mentionné l’atterrissage en urgence d’un avion militaire de type « L-39 », aujourd’hui au sud de la Tunisie, notant que l’avion été piloté par une seule personne.

Et alors que les sources n’ont pas dévoilé l’affiliation de l’engin, elles ont signalé que des forces de l’armée et de la sécurité avaient bouclé le périmètre de la zone, en vue d’enquêter sur l’incident, ajoutant que l’avion été chargé d’armes, n’excluant pas la possibilité qu’elles étaient destinées comme provisions pour l’opération lancée quelques temps plus tard sur Tripoli.

Le GNA le savait 

Par ailleurs, le conseil présidentiel du GNA avait mis en garde contre une nouvelle escalade militaire qui pouvait cibler la capitale, «Des sources médiatiques affirment que les milices sous les ordres de Khalifa Haftar se préparent à lancer des frappes aériennes sur des zones vitales à Tripoli, dont l’aéroport de Maitika», a-t-il déclaré lors d’un communiqué diffusé samedi.

Affirmant que «les forces du GNA sont prêtes à repousser toute invasion ennemie», le Conseil présidentiel invita le comité des Nations Unies et la communauté internationale à prendre en charge la responsabilité des conséquences qui résulteront de tels actes.

Toutefois, il convient de rappeler que le GNA avait publié des informations tenues des renseignements secrets, déclarant avoir des preuves qui affirment que la France, les Émirats arabe unis et l’Égypte soutenaient Khalifa Haftar en lui fournissant des armes et des conseils militaires logistiques.

Le GNA, avait annoncé qu’une affaire sera bientôt lancée contre ces trois pays dans plusieurs tribunaux internationaux, les accusant de «complicité aux crimes de guerre et aux violations contre l’humanité», dont le dossier de Khalifa Haftar est largement garnit depuis le début de son offensive le 4 avril.

Dernières infos

Le président de la Fédération française de football prend la défense du Qatar et dénonce des critiques excessives

Le président de la Fédération française de football (FFF),...

Plus de 300 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations en Iran

Le commandant de l'armée de l'air des Gardiens de...

La marine israélienne intensifie son activité militaire au large de Gaza

L'armée israélienne a révélé, mardi, que les patrouilles navales...

Cisjordanie: l’armée israélienne démolit deux maisons appartenant à des Palestiniens

L'armée israélienne a démoli, mardi, deux maisons dans l'est...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

Libye : Bathily et le Qatar appellent à des élections urgentes pour mettre fin à la crise du pays

Le Représentant spécial pour la Libye et Chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL), Abdoulaye Bathily, a indiqué s’être arrangé...

Plus de 50 mille migrants morts ou disparus dans le monde depuis 2014 (OIM)

Plus de 50 000 décès ont été enregistrés sur les différentes routes migratoires du monde depuis 2014, a indiqué, mercredi, l’Organisation internationale pour les...

Le MAE grec rencontre Haftar à Benghazi, après avoir annulé une visite à Tripoli

Le chef de la diplomatie grecque, Nikos Dendias, a rencontré jeudi, le chef des forces armées dans l'Est de la Libye, Khalifa Haftar, dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here