dimanche, juin 13, 2021

Libye: Le Conseil présidentiel affirme sa volonté de tenir les élections à temps

Le Conseil Présidentiel libyen a affirmé, mercredi, sa volonté de concrétiser les échéances politiques et électorales du moment, ainsi que la poursuite des concertations et la mise en œuvre de tous les moyens pour tenir les élections à temps.

C’est ce qui ressort d’une réunion entre les vice-présidents du Conseil présidentiel, Moussa Al-Koni et Abdullah Hussein Al-Lafi, avec l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Libye, Ján Kubiš, qui a passé en revue le travail de la mission (Mission d’appui des Nations Unies en Libye/MANUL) et les efforts qu’elle déploie pour réaliser la stabilité en Libye, rapporte un communiqué du bureau des médias du Conseil.

Le Conseil Présidentiel a appelé la communauté internationale à « jouer pleinement son rôle en appuyant la Commission militaire mixte « 5 + 5 » pour qu’elle puisse mener à bien ses missions ».

La Commission militaire mixte libyenne « 5+5 » comprend 5 membres du gouvernement libyen légitime et 5 autres membres de la milice du général à la retraite Khalifa Haftar.

De son côté, Ján Kubiš, a fait valoir « les efforts consentis pour unifier les institutions de l’Etat et mettre en place la Haute commission de réconciliation nationale », selon le communiqué.

Il a souligné que la mission des Nations Unies en Libye et la communauté internationale, étaient prêtes à soutenir le Conseil Présidentiel et le gouvernement d’unité nationale, pour tenir les élections en décembre prochain.

Le responsable onusien a fait savoir que « le comité juridique issu du Forum de dialogue politique libyen, est sur le point de publier son rapport de travail relatif à la base constitutionnelle des élections générales ».

Une sortie de crise se profile en Libye depuis que le gouvernement d’unité nationale et le nouveau Conseil présidentiel ont pris leurs fonctions le 16 mars 2021, pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre prochain.

Les Libyens espèrent que la nouvelle autorité exécutive intérimaire en Libye mettra fin à des années de conflit armé, alors que la milice de Haftar dispute autorité et légitimité au gouvernement libyen internationalement reconnu, dans ce pays riche en pétrole.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos