samedi, mai 8, 2021

Libye: le Qatar s’oppose «au putsch» de Khalifa Haftar

Courrier arabe

Le Qatar a estimé que le général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, avait renversé la légitimité, et affirmé son opposition à la résiliation de l’accord de Skhirat et à son auto-proclamation comme dirigeant de la Libye.

Un communiqué diffusé mercredi, par le ministère qatari des Affaires étrangères a refusé les déclarations annoncées par Khalifa Haftar, estimant que «ses propos confirmaient encore une fois, qu’il était un personnage dévoué à renverser la légitimité internationale et l’entente nationale libyenne».

Il dénonça également «la négligence de la communauté internationale, qui observe en silence, les crimes commis à l’encontre de la population libyenne, et ce depuis le lancement de l’offensive armée contre Tripoli, en avril 2019», l’appelant à prendre ses responsabilités humanitaires et historiques et «à intervenir pour empêcher que le sang des innocents civils ne continue à couler».

«Au moment où des efforts internationaux se battent pour ramener la paix et lutter contre le propagation du coronavirus en Libye, nous observons une militarisation de la scène et une violation du parcours politique, sans tenir compte de la crise que subit le peuple libyen», avait noté le communiqué, en soulignant que l’annonce de Haftar avait piétiné toute une population déjà assaillie par les conditions qu’elle traverse.

Rappelant que l’annonce de Haftar fut dénoncée par les États-Unis, la Russie et plusieurs pays arabes, qui ont appelé au maintien de l’accord de Skhirat, pour conserver l’unité du pays et envisager un jour sa stabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos