samedi, décembre 5, 2020

Libye : Les Émiratis proposent un arrangement au sujet des violations de ses drones à Murzeg

Courrier arabe

Une source bien informée a dévoilé les détails de l’offre, présentée par Abu-Dhabi, comme arrangement au dossier concernant les massacres causés, le mois dernier, dans la ville libyenne de «Murzeg» par ses drones qui couvraient les milices du général à la retraite Khalifa Haftar.

La source du journal «al-Khaleej al-Jadeed» nota que les Émirats arabes unis (EAU) avaient contacté les Toubou qui avaient envoyé un comité de négociations à Abu-Dhabi, et qui était retourné en Libye il y’a quelques jours.

De son côté, le journal libanais «al-Akhbar», affirma que «le comité libyen a rencontré des responsables émiratis, ainsi que le porte-parole des milices de Haftar, le général «Ahmed al-Mismari»», signalant que «les parties n’étaient pas parvenues à établir un accord», et notant que le chef des Toubou, le sultan «Ahmed al-Awal» (Ahmed premier) qui avait refusé l’offre car elle contredisait les lois, avait annoncé, dans un communiqué qu’on les avait menacé de nouvelles attaques, si l’offre n’était pas acceptée.

Les détails de la proposition

La source a signalé que les Émiratis avaient recommandé aux Toubou:

  • D’annoncer leur loyauté au général à la retraite Khalifa Haftar,
  • De suspendre toutes les opérations militaires lancées contre ses milices,
  • D’envoyer un comité pour archiver l’accord,
  • De placer la ville de Murzeg sous la protection des brigades des milices de Haftar pendant les six mois à venir,
  • De dédommager les milices de Haftar pour les dégâts qu’elles ont subis.

En affirmant que les Toubou ont refusé l’offre, elle expliqua qu’ils cherchaient à déposer une affaire à la Cour pénale internationale, contre les EAU l’accusant d’être à l’origine des violations militaires et médiatiques, et de causer de graves dommages aux habitants de la ville.

À ce sujet, il convient de rappeler qu’en février dernier, les milices de Haftar ont envahi la ville de Murzeg alliée au Gouvernement d’union nationale (GNA) et annoncé la prise de son contrôle, avant que les habitants ne se révoltent et ne s’opposent à leur présence, lançant des combats violents pour retrouver leur liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Salmane al-Odah rongé par l’obscurité des prisons de ben Salmane

L’opposant saoudien, Abdullah al-Odah, a déclaré, jeudi, que son père, le prédicateur Salmane al-Odah, détenu depuis plus de 3 ans dans les prisons saoudiennes...

Koweït : « Discussions fructueuses » sur la réconciliation au Golfe

Le Koweït a annoncé, vendredi, avoir tenu, dernièrement, des discussions fructueuses dans le cadre des efforts relatifs à la réconciliation dans le Golfe et...

Sarkozy – Kadhafi : l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine arrêté à Beyrouth

L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été arrêté à Beyrouth en vertu d’une fiche émise par Interpol dans le cadre de l’affaire du financement...

Libye: Williams et Aguila Salah appellent à un consensus rapide au sein de la...

L'émissaire des Nations unies par intérim pour la Libye, Stéphanie Williams, et le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Salah, ont souligné, mercredi, « la...

Pour la treizième année consécutive, Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive. C'est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation...