lundi, septembre 20, 2021

Libye : Les forces du GNA repoussent les milices de Haftar, font des prisonniers et s’emparent d’un blindé émirati  

Courrier arabe

Les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont annoncé avoir capturé des prisonniers et s’être emparé d’un blindé émirati, après avoir pu repousser les milices du général à la retraite, Khalifa Haftar qui avaient tenté de s’infiltrer au village d’Abu Qrin, situé entre Syrte et Misurata.

Hier samedi, durant la nuit, Khalifa Haftar avait ordonné à ses troupes d’avancer silencieusement vers Abu Qrin, pour s’approcher de Misurata et essayer de percer sa défense. Mais son plan a une fois de plus été déjoué par les forces du GNA qui a aussitôt riposté.

«Les forces du GNA ont pu répondre aux attaques menées par les milices de Haftar, soutenues par les mercenaires», indiqua la chambre opérationnelle Syrte al-Jafra, rapportée par la chaîne libyenne, Libya al-Ahrar, aujourd’hui dimanche.

Depuis le terrain, le chef du GNA, Ahmad al-Ayech, a affirmé aux médias, que ses forces avaient écrasé les milices de Haftar et indiqua que ses soldats étaient déterminés à éliminer l’ennemi à Abu Qrin et à bloquer l’avancée de ses troupes.

De violents combats

Tout à l’heure, le centre informationnel «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère) a noté, selon le porte-parole de la chambre opérationnelle Syrte al-Jafra, le colonel Abdelhadi Drah, «que les forces du GNA étaient en train d’attaquer les milices de Haftar, détruisant plusieurs de leurs véhicules».

Il signala que les affrontements avaient éclaté avec les milices après l’arrivée des renforts, affirmant que l’aviation du GNA avait commencé à attaquer les positions de l’ennemi, avec précision et sans merci.

Quelques heures après, Volcan de la colère a publié des images démontrant les forces du GNA capturant un des milices de Haftar et prenant le contrôle d’un blindé émirati, à Abu Qrin.

Il publia également des images démontrant une partie des dégâts infligés aux milices de Haftar, où des cadavres de mercenaires africains jonchaient le sol et où des véhicules carbonisés brûlaient toujours.

Aux dernières nouvelles, le porte-parole des forces du GNA, le colonel Mohamed Qononou, a annoncé: «Nos forces ont pu, durant l’épopée d’aujourd’hui, abattre deux avions chinois de type Wing Loong, et un hélicoptère de type Mil-Mi-35», indiquant que tous ceux qui étaient à leurs bords furent tués, selon Volcan de la colère.

Notons sur ce qu’Abu Qrin, connu aussi par les Libyens sous le nom d’El Hisha El Jadida, est un village situé à 118 km au sud de Misurata et à 138 km à l’ouest de Syrte. De par sa position stratégique, il permet à celui qui le contrôle de garder un bras tendu vers Misurata et par conséquent d’avoir de l’avance sur l’autre partie.

Alors que le monde entier est figé par le confinement, à l’ombre de la crise pandémique du coronavirus, les attaques du général téméraire, qui refuse de se plier à une trêve humanitaire, mettent en péril les milliers de citoyens, en empêchant les autorités libyennes de se consacrer à lutter contre le virus et à limiter sa propagation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos