dimanche, septembre 19, 2021

Libye : Les forces pro-GNA lancent une offensive contre Tarhouna à partir de 3 axes

L’armée libyenne a lancé, mercredi, une attaque à partir de 3 axes pour libérer la ville de Tarhouna, au sud-est de la capitale Tripoli.

Le porte-parole du centre de médias de l’opération « Volcan de la colère », Mustafa al-Majai, a déclaré à l’Agence Anadolu que « les forces de l’armée ont lancé, il y a une heure, une attaque contre Tarhouna à partir de 3 axes ».

Tarhouna est le dernier bastion sous l’emprise de la milice du Général putschiste Khalifa Haftar, dans l’ouest de la Libye.

Al-Majai a ajouté que « les confrontations se poursuivent et les trois axes de l’attaque se situent dans la région d’al-Karbouli (nord de Tarhouna) ».

Tarhouna (90 kilomètres au sud-est de Tripoli) est une ville stratégique pour Haftar et un point focal pour ses milices dans leurs attaques contre Tripoli. La ville constitue également un point de passage pour les armes et le carburant provenant de la base aérienne d’al-Jafra vers les fronts de bataille dans la capitale.

Les renforts de la milice de Haftar, dans la région Ouest, se situent aussi dans la ville de Tarhouna, comme les milices d’al-Kanyat, sur lesquelles comptent les forces de Haftar dans leur attaque contre Tripoli, vu leur bonne connaissance de l’endroit.

Plus tôt dans la journée, l’armée avait officiellement annoncé le lancement de l’opération de libération de l’aéroport de Tripoli de l’emprise des milices de Haftar.

En moins de deux mois, l’armée libyenne a réussi à libérer toutes les villes de la côte ouest, jusqu’à la frontière avec la Tunisie, en plus de la base stratégique « Al-Wattia » et des villes de Badr et Tiji, ainsi que la ville d’Al-Asabi’a (sud-ouest de Tripoli).

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a lancé, depuis le 4 avril 2019, une attaque infructueuse pour prendre le contrôle de la capitale, Tripoli, siège du gouvernement. Ce qui a causé des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que d’importants dégâts matériels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos