mardi, février 7, 2023

Libye: l’organisation Etat islamique revendique l’attaque contre la Compagnie pétrolière nationale

L’organisation Etat islamique (EI) a une nouvelle fois frappé au cœur de Tripoli – signe d’un regain d’activité militaire en Libye, vingt mois après l’écrasement du sanctuaire djihadiste de Syrte. Mardi 11 septembre, l’EI a revendiqué l’attaque perpétrée la veille contre le siège de la Compagnie pétrolière nationale (National Oil Company, NOC).

Au moins quatre personnes, dont les deux assaillants, ont été tuées, selon les sources officielles. Dans un communiqué, relayé par le centre américain de surveillance des groupes islamistes et extrémistes Site Intelligence Group, l’EI annonce qu’il visait « les intérêts des (…) tyrans en Libye loyaux aux croisés »« Les gisements de pétrole qui [profitent aux]croisés et leurs projets en Libye sont des cibles légitimes pour les moudjahidines », a ajouté l’EI, selon Site Intelligence Group.

La NOC est l’entreprise publique qui supervise l’activité pétrolière en Libye, principale ressource nationale. Elle est le partenaire incontournable des multinationales impliquées dans l’exploitation des hydrocarbures. En s’attaquant à une telle institution emblématique de la Libye, de surcroît au cœur de la capitale, l’EI cherche à administrer la preuve qu’il demeure présent sur le théâtre libyen, en dépit de son éviction de Syrte, en décembre 2016.

Flambée de violences à Tripoli

L’attaque de la NOC survient plus de quatre mois après un assaut au modus operandi similaire – de type kamikaze – de la commission électorale, toujours à Tripoli, qui avait fait quatorze morts. Les actions d’éclat de l’EI au cœur de la capitale libyenne étaient jusqu’alors plutôt exceptionnelles. Il fallait remonter à l’attaque de l’hôtel Corinthia, en janvier 2015, qui avait causé la mort de dix personnes, pour voir l’organisation djihadiste frapper de la sorte Tripoli.

SourceAgences

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

Plus de 50 mille migrants morts ou disparus dans le monde depuis 2014 (OIM)

Plus de 50 000 décès ont été enregistrés sur les différentes routes migratoires du monde depuis 2014, a indiqué, mercredi, l’Organisation internationale pour les...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here