19.8 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

Libye : les forces du GNA encerclent toujours la base d’al-Watiya et Haftar bombarde un hôpital à Tripoli

Durant ces dernières semaines, les forces du Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont pu reprendre plusieurs des positions des milices du général à la retraite Khalifa Haftar, tout en continuant à encercler la base d’al-Watiya.

Des informations collectées par l’agence de presse turque, Anadolu, indiquent que «l’opération Tempête de paix -lancée par les forces du GNA- a pu éliminer un grand nombre des milices de Haftar, détruire 4 chasseurs, 1 hélicoptère, 2 drones, plusieurs chars et blindés et d’autres types d’armes lourdes que les milices de Haftar utilisaient au combat».

Al-Watiya encerclée de tous côtés

De leur part, les forces gouvernementales avaient signalé, mercredi soir lors d’un communiqué, que «leur aviation poursuivait les vols de reconnaissance eu dessus des airs de la base al-Watiya, affirmant que toutes les routes, qui menaient vers elle, étaient soigneusement surveillées et que toute tentative d’infiltration ou d’approvisionnement serait interceptée».

Le communiqué a lancé un dernier avertissement aux troupes de Haftar qui se réfugient dans la base, leur disant : «Ne vous laissez pas trahir par le criminel de guerre Haftar et ses fils, et n’écoutez pas leurs chimères», signalant que les forces du GNA étaient déterminées à prendre le contrôle de la base et celui de tout le reste du pays.

Tempête de paix serait laborieuse

Le 25 mars derniers, le GNA a lancé l’opération Tempête de paix, en réponse aux attaques que les milices de Haftar menaient contre les civils à Tripoli.

L’opération, qui inclue trois fronts de combat, répartis dans la capitale Tripoli, al-Watiya et l’axe d’Abu-Qrin, a pu repousser les milices de Haftar vers le sud du pays, grâce aux victoires qu’elle a enchaînées depuis son lancement.

Tempête de paix a permis au GNA de s’imposer tout au long de la route vers les frontières tunisiennes, et ce après avoir pris le contrôle des villes de Sorman, Sabratha, al-Adjilat, Malitah, Zaltan, et d’autres villages stratégiques.

Elle a aussi permis aux troupes du GNA d’avancer à pas sûr vers Tarhounah, le dernier bastion de Haftar à l’ouest du pays, et de préparer sa prise de contrôle après avoir pu neutraliser plus de 100 des combattants de Haftar.

Haftar s’acharne les civils en représailles aux échecs essuyés sur terrain

De l’autre côté, les milices de Haftar continuent à attaquer les zones urbaines, causant de graves pertes humaines parmi les innocents civils, en plein mois sacré.

Le centre informationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) a signalé que «jeudi, vers l’aube, des missiles ont été lancés sur des zones urbaines au centre de Tripoli et que sur un hôpital, blessant 14 civils», sans plus de détails.

Aussi, une source au ministère de la Santé raconta que «les milices de Haftar avaient lancé plusieurs missiles contre l’hôpital central de Tripoli, situé à al-Zaouia, et dans la région de la route al-Sour», rapportant que des feux s’étaient déclenchés dans la maison d’un citoyen et que des dégâts avaient été constatés.

Notons que depuis le mois de mai, l’aviation du GNA a déclaré avoir mené près de 57 raids contre les différentes positions des milices de Haftar, promettant de poursuivre le combat «jusqu’à ce que le pays soit libéré des milices criminelles».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici