16.1 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

Libye: Tripoli sous le feu, jusqu’à quand ?

Courrier arabe

L’envoyé spécial d’Al-Jazeera en Libye a annoncé que le centre de la capitale Tripoli a été violemment ciblé par des roquettes lancées par les forces des milices du général à la retraite Khalifa Haftar.

Le correspondent, d’après des sources locales, a rapporté que les roquettes été tombées sur la zone de « Sabaa » au centre de Tripoli et que les roquettes venaient du côté de la mer.

Les dernières nouvelles

Les autorités de l’aéroport international de Maitika, le seul aéroport en opération à Tripoli, avaient annoncé dimanche sa réouverture après avoir été fermé suite aux précédents bombardements sur Tripoli.

Aussi de sa part, le porte-parole des forces du GNA, Mohammed Qannouno, a déclaré que les forces du GNA avaient bombardées plusieurs sites des milices de Haftar au sud de Tripoli ainsi que la base d’Al-Watiya à l’ouest.

Qannouno a ajouté que les forces du GNA maintenaient le contrôle total des régions d’Al-Sawani et Koubri Al-Zahra, au sud-ouest de Tripoli en plus de leur avancée vers l’axe d’Ain-Zara et Ouadi Al-Rabie au sud de Tripoli, où des sources militaires libyennes avait informé Al-Jazeera que les forces du GNA avaient trouvé des caisses remplies de balles pour armes légères et semi-lourdes avec la marque d’une entreprise égyptienne spécialisée dans la fabrication de munitions, alors que des médias alliés au rebelle Khalifa Haftar avaient affirmé la mort de 15 de ses combattants dont le chef de terrain Omar Boucherada Al-Zoui.

Des sources libyennes ont informé Al-Jazeera que Haftar avait ordonné la brigade centrée au sud-est de la Libye « Soboul Al-Salam », du courant salafiste, de rejoindre Tripoli en renfort.

Al-Sarraj dénonce les violations

Dans le même contexte, le président du conseil présidentiel du GNA, Fayez Al-Sarraj, a demandé au conseil de sécurité de l’ONU d’envoyer une équipe d’enquêteurs au sujet des « infractions et des violations » commises par les forces de Haftar.

Al-Sarraj a accusé, dans un communiqué, les forces de Haftar d’utiliser les enfants aux combats, de bombarder les zone urbaines et l’aéroport civil ainsi que les écoles, les ambulances et les hôpitaux. Il a aussi affirmé que Haftar était responsable de la mort des centaines de civils et de l’immigration de milliers d’autres.

Les ONG avaient annoncé que 22O civils avaient trouvé la mort et 1066 autres étaient blessés en plus des 18 mille qui ont fui Tripoli depuis le début de l’offensive.

Sous prétexte de «lutter contre le terrorisme», les troupes de Khalifa Haftar mènent l’offensive sur Tripoli depuis le 4 avril, alors que les Nation Unis s’apprêtent à organiser la conférence de dialogue les 14 et 16 avril pour tenter de trouver solution au conflit.

Le sort de la Libye, qui est en outre une zone stratégique entre le Soudan et l’Algérie en plus d’être une plaque tournante pour les migrants voulant gagner l’Europe, ne cesse d’inquiéter la communauté internationale.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici