21.7 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

Libye: Un drone émirati abattu par le GNA et Haftar réplique en attaquant des enfants

Courrier arabe

En Libye, deux enfants ont été tués et deux autres blessés, aujourd’hui mardi, après que des mortiers lancés par les milices armées du général à la retraite «Khalifa Haftar» été tombés près d’une école, au sud de Tripoli, seulement quelques temps après que les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) avaient annoncé avoir abattu un drone émirati, à l’est de «Misurata».

Le centre informationnel de «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère) a publié, sur sa page officielle une vidéo, démontrant le crash d’un avion, dans la zone «al-Krarim», ainsi qu’une série de photos, signalant qu’il appartenait au groupe chargé d’inspecter l’avion et de récolter ses débris.

Il affirma que les défenses aériennes du GNA avaient abattu, ce matin, «un drone émirati, qui appuyait les milices du rebelle Khalifa Haftar, à l’ouest de «Misurata»».

Seulement quelques heures après que le drone fut abattu, «Burkan al-Ghadab» annonça: «Les milices du criminel de guerre, Khalifa Haftar, ont lancé des mortiers, sur une place se trouvant près d’une école, tuant 2 enfants et blessant 2 autres, dans la région de «Hadba al-Badri»».

L’ONU dénonce les violations de l’interdiction d’armement
Au sujet du dossier libyen au niveau international, «Steven Dujarek», le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, a signalé, selon la mission onusienne du soutien en Libye, que «l’ONU dénonçait les violations continuelles de l’embargo d’armement imposé au Libye».

Dujarek nota que la mission avait rapporté que «durant ces 10 derniers jours, plusieurs avions avaient atterris dans les aéroports de l’est et de l’ouest, fournissant des armes développées, des combattants et des conseillers militaires, aux différentes parties».

Haftar s’attache au combat

Par ailleurs, le porte-parole des milices de Haftar, «Ahmed al-Mismari», avait affirmé lors d’un communiqué: «La crise libyenne ne pourra pas se résoudre par la politique. La guerre contre les terroristes est la seule solution».

Entre-temps, le conseil présidentiel du GNA estime que les alliés de Haftar sont responsables des violations du cessez-le-feu, et demande à la communauté internationale d’intervenir, pour «sauver les civils des griffes des milices rebelles».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici