22 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

Libye : Un membre du Conseil présidentiel du GNA appelle à couper les relations avec les Émirats arabes unis

Courrier arabe

En Libye, Mohamed Amari Zayed, le membre du Conseil présidentiel du Gouvernement d’union nationale (GNA), a appelé à organiser un sommet d’urgence, pour couper toutes les relations de son pays avec les Émirats arabes unis (EAU).

Selon les déclarations de l’agence de presse turque, Anadolu, «Mohamed Amari Zayed aurait envoyé vendredi soir, une lettre au président Fayez al-Sarraj et aux autres membres du Conseil présidentiel, ainsi qu’aux ministres du GNA, leur demandant de tenir un sommet d’urgence pour couper officiellement toute liaison avec les EAU».

Anadolu indiqua que, dans sa lettre, «Zayed appela à ce que les EAU soient pris comme étant «un pays envahisseur», et estima que continuer à garder le silence et faire preuve de patience inexplicable vis-à-vis des crimes commis par les EAU, serait trahir les martyrs morts pour la liberté».

«Il chargea le conseil d’entreprendre les mesures nécessaires pour mettre fin aux violations commises par Abu Dhabi et pour éviter que plus de sang soit verser», nota l’agence.

Elle ajouta: «Zayed demanda aussi à ce que les ministères et les institutions de l’État libyen, les consulats et les embrassades placés à l’étranger, s’appliquent pour poursuivre légalement les EAU, dans les tribunaux internationaux», signalant qu’«il appela aussi l’institution militaire et les différents dispositifs sécuritaires à traiter ce pays comme étant l’ennemi de la nation».

Les raison qui devront poussées Tripoli à rompre avec Abu Dhabi

«Il n’y a plus de doute concernant l’implication des EAU dans les massacres des Libyens et le viol de la souveraineté nationale. Abu Dhabi a occupé une partie des terres libyennes, y plaçant une base militaire depuis laquelle elle viole constamment nos airs nationaux et exécute des opérations où des civils sont bombardés et tués», ajouta l’agence turque, rapportant les propos de Zayed.

Elle indiqua aussi que Zayed expliqua qu’«Abu Dhabi avait adopter le projet du putsch militaire et soutenu les rebelles, en leur fournissant des armes et des munitions, les appuyant avec des mercenaires, et tous autre type de soutien miliaire», et nota qu’il évoqua également «le soutien politique, financier et médiatique que les EAU ont fourni, pour écraser le gouvernement légitime, en tournant le dos à l’annonce constitutionnelle et à l’accord politique, et à toutes les conventions, lois et normes internationales».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici