dimanche, mai 16, 2021

Libye : un raid meurtrier de drones émiratis fait plus de 30 morts

Courrier arabe

Hier soir, un raid meurtrier mené par un drone émirati, appuyant le général à la retraite «Khalifa Haftar», a fait tomber plus de 30 morts et 16 blessés, dont de nombreux civils.

Le chef des troupes de soutien des forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) a affirmé que «les raids avaient été menés par des drones émiratis».

Et lors d’un communiqué diffusé sur la page officiel de l’opération militaire «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère), le GNA a porté Khalifa Haftar pour responsable du massacre.

Il annonça que des dizaines de morts et de blessés étaient tombés, suite à des raids aériens lancés sur l’académie militaire de Tripoli, par des drones étrangers, soutenant «le criminel de guerre» Khalifa Haftar.

De son côté, le porte-parole du ministère de la Santé du GNA, «Amin al-Hachimi», a raconté: «Les étudiants s’étaient rassemblés, dans la cours de l’académie, se préparant à rejoindre leurs dortoirs, quand ils furent surpris par les raids continuels», et nota que plusieurs victimes étaient tombés.

«Burkan al-Ghadab» avait également publié des vidéos et des photos, démontrant l’ampleur du massacre, signalant que certains corps avaient été déchiquetés, et que la scène était si terrifiante que les ambulanciers avaient eu du mal à intervenir.

Pour l’heure, les hôpitaux, rempli de blessés ont appelé la population à se présenter pour des dons de sang, au moment où les services officiels signalent que le bilan risque de s’élever.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos