30.2 C
New York
mardi, juin 18, 2024

Buy now

spot_img

Un rapport secret confirme que les mercenaires russes de Wagner combattent en Libye aux côtés de Haftar

De hauts diplomates ont révélé qu’un rapport secret présenté au Conseil de sécurité de l’ONU, confirme que les mercenaires russes de Wagner combattent en Libye, aux côtés des milices du général à la retraite Khalifa Haftar.

Les sources diplomatiques, membres du Conseil de sécurité, ont affirmé, à la chaîne d’information al-Jazeera, que «le Conseil de sécurité de l’ONU avait reçu un rapport secret, réalisé par l’équipe d’experts spécialisée dans les sanctions internationales imposées en Libye», précisant qu’il avait certifié «la participation de mercenaires russes appartenant au groupe Wagner, aux côtés de Khalifa Haftar en Libye».

«Le rapport indique que les mercenaires assuraient un soutien technique directe, participaient aux opérations militaires délicates et supervisaient des campagnes médiatiques pour influencer l’opinion publique», avaient ajouté les sources.

Elles signalent que «les détails du rapport furent traités lors d’un article publié par Bloomberg, qui parla de la présence d’environ 800 à 1200 mercenaires russes, dont 39 tireurs d’élite sur les premières lignes de combat au sein des milices de Haftar».

Des camps d’entraînement pour Wagner en Libye 

En effet, Bloomberg nota que «le rapport secret contenait des copies d’une carte, écrite en russe, sur laquelle fut indiqué la localisation d’un camp d’entrainement construit fin 2019 au sud-est libyen, au profit de la compagnie russe de Wagner.

«Le rapport est également accompagné de photos de personnes, présentées comme étant des mercenaires russes actifs en Libye, et des photos de types d’armes très précis comme des grenades VOG-25 utilisés par les membres de Wagner en Ukraine et en Syrie», ajouta l’agence Bloomberg.

Selon elle, «une entité liée à Wagner serait responsable de la gestion d’une campagne médiatique complexe sur les réseaux sociaux, dans le but de soutenir Haftar et ses opérations au sol», malgré le fait que ce type d’opération soit interdit par la loi du blocus d’armement imposée à la Libye.

Bloomberg précise que «les experts enquêtaient également sur la présence de mercenaires syriens en Libye», en se basant sur des rapports qui indiquèrent que des Syriens sont recrutés pour combattre en Libye, en échange de 800 dollars par mois.

«Le rapport parla également de tension au niveau des relations entre les Russes et Khalifa Haftar», avait-elle noté, signalant que bien que Moscou répondait à toutes les demandes de Haftar, ce dernier n’était jamais content, et avait ordonné de limiter la circulation des combattants de Wagner et les informations livrées à la compagnie, la laissant en dehors des prises de décisions.

Lors de l’une des premières réactions sur le contenu du rapport, le porte-parole du secrétaire général des Nations unies a fait part de son inquiétude concernant l’implication des mercenaires étrangers en Libye.

Rappelons que depuis le 4 avril 2019, les milices de Khalifa Haftar mènent une offensive armée contre Tripoli, grâce au soutien militaire, logistique et financier des Émirats arabes unis, l’Égypte, l’Arabie saoudite, la France et la Russie, selon les témoignages de plusieurs sources et les affirmations de plusieurs rapports onusiens et médiatiques.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici