vendredi, novembre 27, 2020

Libye : une attaque de drones émiratis a visé Garian

Les forces du gouvernement libyen d’entente nationale ont annoncé que les drones émiratis soutenant les forces de Haftar ont bombardé, lundi, la région d’Abou Ghailane, dans la ville de Garian, dans le sud de Tripoli.

La cellule d’Information de l’opération militaire du gouvernement d’entente « Volcan de la colère » a déclaré : « Nos forces ont annoncé, il y’a quatre mois, la libération de la ville bombardée après l’expulsion et l’arrestation de dizaines d’éléments des forces de Haftar et la confiscation de leur armement qui leur a été remis par la France et les Emirats Arabes Unis ».

Le communiqué de l’opération militaire du gouvernement d’entente n’a pas apporté davantage de précisions concernant les éventuelles pertes de ce bombardement.

Alors que le gouvernement d’entente accuse les Émiratis de soutenir les forces de Haftar, Abou Dabi a toujours réfuté ces accusations.

Dimanche, le Conseil présidentiel du gouvernement d’entente a réitéré ces revendications relatives au déploiement d’une mission internationale d’investigation pour relever les violations des forces de Khalifa Haftar, commandant de l’armée de l’est.

Le Conseil a condamné dans un communiqué le bombardement des forces de Haftar contre le club d’équitation de la ville de Janzour qui a fait des blessés parmi les enfants et terrorisé des civils.

Le Conseil a également condamné les offensives successives des forces de Haftar contre les aéroports de Mitiga et de Misrata qui ont engendré le blocage de l’unique accès des voyageurs au territoire libyen.

Le Conseil a, ainsi, accusé Haftar de ne pas respecter les recommandations de la mission onusienne en Libye ainsi que celles de l’ensemble de la communauté internationale. Il a ajouté que c’est le silence de cette dernière qui a encouragé les « milices » à poursuivre leurs violations en mettant en garde, Haftar, contre le fait d’appuyer Daesh dans la déstabilisation de la Libye et la propagation du chaos.

Les forces de Khalifa Haftar ont lancé depuis le 04 avril une offensive militaire pour prendre le contrôle de la capitale libyenne. Elles ne sont toutefois pas parvenues à progresser de manière significative sur le terrain.

Depuis 2011, la Libye connait une lutte pour le pouvoir et la légitimité, entre le gouvernement d’entente nationale reconnu par la communauté internationale à Tripoli (ouest) et les forces d’Haftar, basées à l’est du pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Yémen : Des protestataires condamnent l’enlèvement d’un prédicateur célèbre

Des dizaines de Yéménites ont organisé, jeudi, un rassemblement protestataire à Taïz, au sud-ouest du Yémen, pour dénoncer l'enlèvement du célèbre prédicateur Abdul Qadir...

Le ministre qatari de la Défense discute du renforcement des relations militaires avec son...

Le ministre qatari de la Défense, Khalid bin Mohammad Al Attiyah, a discuté jeudi, avec le ministre américain de la Défense par intérim, Christopher...

Washington préoccupé par le renvoi de deux activistes saoudiennes devant le tribunal antiterroriste

Le Département d’État américain s’est dit préoccupé, jeudi, par le renvoi des dossiers pénaux des deux activistes saoudiennes, Loujain Al-Hathloul, et Samar Badawi devant...

L’Éthiopie annonce le début de la production d’électricité à partir du barrage « Renaissance...

Le barrage « Ennahdha » (Renaissance) commencera sa production d’électricité en juin 2021, a annoncé le ministre éthiopien de l’Eau, de l’Irrigation et de...

France : 340 décès à l’hôpital et 13563 contaminations à la Covid-19, en 24...

Les indicateurs de la crise sanitaire en France continuent de permettre de croire au déconfinement, ce jeudi. Selon Santé Publique France, 192 nouveaux malades ont...