mercredi, décembre 2, 2020

L’industrie pétrolière en Libye enregistre une perte de 8,2 milliards de dollars (communiqué)

La compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) a annoncé, mercredi, que la fermeture forcée des ports et des champs pétrolifères a engendré des pertes estimées à 8,2 milliards de dollars.

Le 12 juillet dernier le porte-parole de la milice de Khalifa Haftar, Ahmed Al Mismari avait insisté sur la fermeture de ces institutions en dépit de l’annonce de la NOC de la levée de la “force majeure” sur ses exportations.

En effet, le statut de “force majeure” est déclaré par les institutions pétrolières si elles ne sont pas en mesure de respecter les contrats en raison de “circonstances en dehors de leur volonté” afin d’éviter toute poursuite pour non-respect des contrats de vente.

En janvier 2020, les troupes de Haftar ont fermé le port pétrolier de Zueitina (est), affirmant que l’argent de la vente du pétrole est utilisé par le gouvernement libyen internationalement reconnu pour financer l’effort militaire.

Ils ont également fermé d’autres ports et champs. Ce qui a poussé le NOC à y annoncer le statut de “force majeure”.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Washington prolonge la mission d’entraînement militaire en Arabie saoudite de 5 ans

Le Département d'État américain a décidé de prolonger la mission d'entraînement militaire américaine en Arabie saoudite de 5 ans, pour un montant de 350...

Tunisie : Suspension de la directrice d’une radio sur fond d’un appel en faveur...

L’Établissement de la radio tunisienne (Officiel) a décidé, mardi, de suspendre la directrice d’une radio gouvernementale, le directeur de la programmation et les animateurs...

Netanyahou affirme un « développement rapide des relations israélo-émiraties »

Les relations israélo-émiraties se développent rapidement, a déclaré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. À l’occasion de la fête nationale aux Emirats arabes unis, Netanyahou,...

L’Égypte a exécuté 57 personnes en deux mois (Amnesty International)

L'organisation Amnesty International a annoncé, mercredi, que "les autorités égyptiennes ont exécuté au moins 57 personnes ces deux derniers mois". Ces chiffres ont doublé, depuis 2019. C'est ce qui...

Les Émirats arabes unis critiqués après avoir interdit aux citoyens de 13 pays y...

Les réactions se sont enchaînées, sur les réseaux sociaux, pour commenter et dénoncer les décisions que les Émirats arabes unis (EAU) avaient annoncées, privant...