mardi, mai 18, 2021

L’Irak suspend les opérations de Reuters suite aux fausses informations sur le coronavirus

La gouvernement irakien a annoncé vendredi suspendre les opérations du bureau de Reuters dans le pays pour une durée de trois mois en raison d’informations publiées par l’agence de presse sur la situation du pays concernant le COVID-19.

« La Commission des médias et de la communication exprime sa stupeur et sa condamnation face aux informations de Reuters selon lesquelles le nombre de personnes infectées par le coronavirus en Irak excèdent les données enregistrées et déclarées », a déclaré la commission dans un communiqué.

La commission a accusé Reuters de s’appuyer sur des sources vagues et des informations inventées, qui ont « mis des communautés en danger et entravent les efforts majeurs du gouvernement pour combattre la propagation du coronavirus, » selon le communiqué.

En conséquence, la commission a décidé de « suspendre la licence du bureau de l’agence en Irak pour une période de trois mois, de lui infliger une amende de 25 millions de dinars irakiens (208.052 dollars), et de l’obliger à soumettre des excuses officielles au gouvernement et au peuple irakiens », ajoute le communiqué.

Jeudi, le ministère irakien de la Santé a nié les affirmations de Reuters dans un communiqué, indiquant que l’agence de presse manquait de preuves.

Jeudi également, le ministère de la Santé a rapporté un total de 772 cas de COVID-19, dont 54 décès et 202 rétablissements.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos