23.2 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

L’Iran, la Russie et la Chine mènent des manœuvres militaires conjointes en mer d’Oman

L’Iran, la Chine et la Russie ont commencé vendredi 27 décembre des exercices militaires conjoints dans l’océan Indien et le golfe d’Oman. Ces manœuvres montrent le refus de l’Iran de voir s’installer des puissances étrangères, notamment les États-Unis, dans la région.

Avec ces quatre jours d’exercices militaires menés conjointement avec la Russie et la Chine, la Marine iranienne a voulu « montrer que l’Iran ne peut être isolé ». En effet, ces manœuvres conjointes sont une première et sont « un signal assez fort », notamment pour leur position géographique.

« Ce n’était jamais arrivé. Et ces manœuvres se déroulent à l’entrée du détroit d’Ormuz qui lui-même débouche sur le golfe Persique, donc la grande zone de production pétrolière d’où part à peu près 30 % de la production mondiale », analyse François Nicoullaud, analyste de politique internationale et ancien ambassadeur de France en Iran.

Des tensions accrues

Ces manœuvres interviennent dans un contexte de tensions accrues dans le Golfe depuis le retrait de Washington en mai 2018 de l’accord sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions américaines qui asphyxient l’économie de la République islamique.

Elles « arrivent à un moment où les États-Unis eux-mêmes essaient de renforcer leur contrôle sur le golfe Persique à la suite de différents incidents. Ils ont essayé de bâtir une coalition de différents pays. Pour l’instant, il y a quatre ou cinq pays, mais qui seraient chargés en fait de faire la police dans le golfe Persique », explique l’expert.

Un message envoyé à Washington

Cette opération tripartite montre la volonté de l’Iran, qui a relancé son programme nucléaire en réponse aux sanctions américaines, de ne pas laisser n’importe qui prendre place dans le golfe Persique. « l’Iran n’aime pas beaucoup, parce qu’il considère que le golfe Persique est chez lui et il n’y a aucune raison de voir des puissances étrangères s’y installer », poursuit François Nicoullaud.

Ces manœuvres sont le signe de la création d’un nouveau triangle de pouvoir maritime, clame la télévision d’État iranienne. « L’Iran est arrivé à monter ces manœuvres avec deux pays (…) et donc effectivement ces manœuvres ont quand même une valeur symbolique très forte », conclut l’ex-ambassadeur.

SourceRFI

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici