vendredi, décembre 4, 2020

L’Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d’un drone

Les Gardiens de la révolution ont publié une vidéo qui réfute d’après eux les affirmations américaines, selon lesquelles un drone iranien aurait été abattu dans le Golfe. «Aucun doute, nous l’avons abattu», a de son côté répliqué Donald Trump.

L’imbroglio autour du drone iranien, que l’armée américaine affirme avoir abattu au dessus du détroit d’Ormuz, se poursuit. Réfutant catégoriquement cette version, le corps des Gardiens de la révolution islamique a publié le 19 juillet une vidéo qui prouve selon lui que son appareil n’a pas été abattu.

Sur les images diffusées par la chaîne de télévision nationale iranienne Press TV et qui auraient été filmées par le drone en question, on aperçoit ce qui semble être le navire américain USS Boxer. Or selon Téhéran, l’horodatage donné sur les images vient directement contredire la version de Washington, puisque le drone volait encore à l’heure où les Etats-Unis affirment l’avoir abattu.

Dans un communiqué, les Gardiens de la révolution ont déclaré avoir publié cette vidéo afin de «faire savoir à l’opinion publique mondiale que l’allégation [de Washington] est sans fondement et un véritable mensonge», précisant que tous les drones iraniens étaient retournés sains et saufs à leurs bases.

«Aucun doute, nous l’avons abattu»

Les arguments avancés par Téhéran n’ont pourtant pas fait bouger d’un iota la position américaine. «Aucun doute, nous l’avons abattu», a ainsi répliqué le président américain Donald Trump depuis la Maison Blanche. «Il n’y a aucune question sur le fait qu’il s’agissait d’un drone iranien», a ajouté le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

Un peu plus tôt, un responsable américain avait indiqué sous couvert de l’anonymat que les Etats-Unis disposaient de «preuves très claires» de la destruction du drone iranien, sans qu’aucune n’ait toutefois été diffusée à ce jour. «Leur drone s’est approché trop près de notre navire. Si des drones s’approchent trop près, ils seront abattus», avait laconiquement ajouté ce responsable.

Téhéran, qui conteste cette information, s’est par ailleurs demandé le 19 juillet si les Américains n’auraient pas visé par erreur un de leurs propres engins militaires. «Nous n’avons perdu aucun drone dans le détroit d’Ormuz ni ailleurs. Je suis inquiet à l’idée que l’USS Boxer ait abattu son propre UAS [UAV ou RPAS] par erreur !», s’est ainsi interrogé sur Twitter, Abbas Araghchi, adjoint du ministre des Affaires étrangères iranien.

SourceRT FRANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye: Williams et Aguila Salah appellent à un consensus rapide au sein de la...

L'émissaire des Nations unies par intérim pour la Libye, Stéphanie Williams, et le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Salah, ont souligné, mercredi, « la...

Pour la treizième année consécutive, Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive. C'est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation...

La résolution de la crise du Golfe n’a rien à voir avec la normalisation...

La solution à la crise du Golfe doit être globale et elle n'a aucun lien avec la normalisation avec Israël. C'est ce qui ressort de...

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...