lundi, novembre 30, 2020

Nucléaire iranien: l’Iran soutient la proposition de la France concernant l’accord sur le nucléaire

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a déclaré que l’Iran était prêt à travailler sur la proposition de la France concernant l’accord sur son nucléaire. Mais pour la situation dans le Golfe, l’Iran ne tolérera pas d’ingérence américaine et «se défendra», a annoncé le ministre.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Iran, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que Téhéran est prêt à travailler sur la proposition française concernant l’accord sur le nucléaire, a informé Press TV.

Vendredi 23 août, Zarif rencontrera à Paris le Président français et son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Comme l’a déclaré auparavant l’agence Reuters, mercredi 21 août Emmanuel Macron avait proposé d’alléger les sanctions en assurant «des mécanismes de compensation pour permettre au peuple iranien de mieux vivre» en échange d’un strict respect de l’accord sur le nucléaire.

«Zarif a déclaré que l’Iran est prêt à travailler sur les propositions de la France sur l’accord nucléaire», indique le message publié sur le compte Twitter de Press TV. Il s’agit en l’occurrence de préserver l’accord de Vienne conclu en juillet 2015 entre l’Iran et le groupe 5+1 (États-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France et Allemagne) et visant à lever une partie des sanctions contre Téhéran.

Le chef de la diplomatie iranienne a également mentionné la situation dans le golfe Persique. «Nous ne déclencherons pas de guerre dans le golfe Persique, mais nous nous défendrons», a annoncé Zarif.

​Ces derniers mois, l’Iran et la France ont mené un dialogue politique actif. En particulier, un conseiller du Président français a rendu plusieurs visites à Téhéran et, de plus, lors de conversations téléphoniques, les dirigeants des deux pays ont discuté de la désescalade des tensions dans le golfe Persique et de la situation autour de l’accord sur le nucléaire.

Les deux problèmes demeurent aigus sur fond de possible coalition états-unienne dans le golfe Persique et de la possibilité d’une troisième étape de réduction des obligations iraniennes dans le cadre de l’accord de Vienne.

Accord sur le nucléaire iranien

En mai 2018, Donald Trump a annoncé le retrait de Washington de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien. Et un an plus tard, le Président iranien Hassan Rohani a déclaré que Téhéran suspendait une partie de ses obligations en donnant deux mois aux autres participants pour revenir à sa mise en œuvre. Le 8 juillet dernier, Téhéran avait annoncé le début de l’enrichissement de son uranium à un taux supérieur à 3,67%, le niveau maximum prévu par l’accord nucléaire.

SourceSputnik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’arme utilisée pour tuer le scientifique iranien a été fabriquée en Israël, selon Press...

L’arme ayant servi à tuer le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh près de Téhéran a été fabriquée en Israël, a rapporté lundi la chaîne de télévision...

France / Covid-19: Le chiffre des nouveaux cas quotidiens au plus bas depuis...

La France a enregistré 4.005 nouvelles contaminations en 24 heures, indique, ce lundi soir, les chiffres de Santé Publique France. C'est la deuxième fois,...

Israël appelle ses délégations diplomatiques à faire preuve de vigilance

Le ministère israélien des Affaires étrangères a appelé, ce lundi, ses diplomates à l'étranger à faire preuve de "vigilance", par crainte de représailles de la...

Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte, selon la presse israélienne

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte dans les prochaines semaines, afin de rencontrer le Président égyptien, Abdel Fattah...

Le quatrième round du dialogue libyen démarre lundi au Maroc

Le quatrième round des négociations entre la Chambre des Représentants libyenne et le Haut Conseil d'Etat libyen, débutera lundi, dans la ville de Tanger (nord du Maroc),...