dimanche, janvier 17, 2021

L’ONU condamne le meurtre de civils suite à des frappes aériennes sur Al-Jawf au Yémen

L’ONU a condamné la mort de civils lors de raids contre le gouvernorat yéménite d’Al-Jawf (nord), les qualifiant de « terrible ».

Lisa Grande, la coordonnatrice humanitaire des Nations Unies au Yémen, a déclaré que les rapports sur le terrain indiquaient que, le 15 février, environ 31 civils avaient été tués et 12 autres blessés, dans des frappes aériennes menées dans le gouvernorat d’Al-Jawf.

« De nombreux civils sont tués au Yémen, et c’est une tragédie injustifiable », a-t-elle ajouté.

La Coordonnatrice a souligné que les parties ayant recours à la force sont tenues de protéger les civils conformément au droit international.

« Cinq ans de conflit se sont écoulés et les belligérants ne sont toujours pas en mesure de prendre leurs responsabilités … C’est choquant », a-t-elle déclaré.

Le groupe yéménite Houthi a annoncé, samedi, que 30 civils sont morts et que d’autres ont été blessés, selon un bilan préliminaire, à la suite de frappes aériennes lancées par l’aviation de la coalition arabe, dirigée par l’Arabie saoudite, dans le gouvernorat d’Al-Jawf.

Le Yémen est depuis six ans le théâtre d’une guerre entre les forces gouvernementales soutenues par une coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite et le groupe Houthi soutenu par l’Iran.

La guerre a provoqué la mort et le déplacement de centaines de milliers de personnes et a créé l’une des pires crises humanitaires du monde, selon les estimations des Nations Unies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos