dimanche, septembre 19, 2021

L’Union européenne appelle l’Autorité palestinienne à « respecter la liberté d’expression »

Le représentant de l’Union européenne en Palestine a exprimé, dimanche, sa préoccupation face à l’attaque qui a ciblé le domicile d’un activiste en Cisjordanie, appelant l’Autorité palestinienne à «respecter la liberté d’expression».

La représentation européenne a déclaré, sur Twitter, qu’elle «suivait avec inquiétude l’attaque qui a visé hier soir le domicile du militant Nizar Banat» dans la ville de Dura, au sud de la Cisjordanie.

Et d’ajouter : «La violence contre les politiciens et les défenseurs des droits humains est inacceptable».

La mission a appelé l’Autorité palestinienne à garantir « le respect de la liberté d’expression et la protection des militants des droits de l’homme ».

Hier soir, Nizar Banat a déclaré, dans une vidéo postée sur Facebook, qu’ « un groupe d’intimidateurs (voyous), accompagné des services de sécurité, ont tiré de manière nourrie, ont défoncé les portes de la maison et ont tiré des grenades assourdissantes ».

Il a révélé que le procureur général l’avait convoqué une heure avant l’attaque (non précisée).

Banat, militant et opposant à l’Autorité palestinienne et candidat de la liste « Liberté et dignité », se présentera aux élections du Conseil législatif, qui étaient prévues pour le 22 mai, avant qu’un décret présidentiel, publié vendredi dernier, ne les annule, sans fixer une date alternative.

Quelques heures avant l’incident, Banat a publié sur sa page Facebook, une lettre adressée aux représentants de l’Union européenne en Palestine, annonçant son intention de saisir les tribunaux européens pour demander la fin du soutien financier à l’autorité en raison de l’annulation des élections.

Jusqu’à 09 h 20 GMT, l’Autorité palestinienne n’avait encore émis aucun commentaire portant sur les accusations de Nizar Banat et l’appel de l’Union européenne.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos