jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Maroc: La marine royale marocaine annonce avoir secouru dix-neuf Marocains candidats à l’émigration clandestine

La marine royale marocaine a annoncé dimanche avoir secouru, la veille au large de Casablanca (ouest), dix-neuf Marocains candidats à l’émigration clandestine, dont une femme et un enfant.
Les personnes secourues avaient pris la mer samedi à bord d’une embarcation en bois « dépourvue de tout moyen de propulsion », avant d’être « abandonnées par leur passeur au milieu de l’océan », selon un communiqué de la marine royale, relayé par l’agence marocaine de presse (MAP).
Alertée par les familles, la marine a pu les localiser samedi soir après plusieurs heures de recherche, à une trentaine de kilomètres de Casablanca, a ajouté la marine, soulignant que « les secourus ont été ramenés saints et saufs au port de Casablanca ».
Alors que le flux de migrants a augmenté sur la route espagnole depuis la fermeture de la route par la Libye, le Maroc a stoppé 54.000 tentatives de passage vers l’Union européenne et démantelé « 74 réseaux criminels de traite d’êtres humains » depuis le début 2018, selon les chiffres officiels.
Les candidats à l’immigration irrégulière, Marocains ou Subsahariens, tentent chaque année par milliers de gagner les côtes de l’Espagne par la mer ou par voie terrestre en franchissant les clôtures séparant le Maroc des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.
Les autorités marocaines ont multiplié ces dernières semaines rafles et déplacements forcés de centaines de migrants subsahariens depuis le nord vers le sud du pays, officiellement pour « lutter contre les réseaux mafieux », s’attirant les critiques des ONG.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos