28.5 C
New York
vendredi, juillet 12, 2024

Buy now

spot_img

Myanmar: plus de 2 mille manifestants pour exprimer leur rejet du coup d’État militaire

Pas moins de 2 000 personnes ont manifesté ce dimanche à Yangon, la plus grande ville du Myanmar, pour exprimer leur rejet du coup d’État militaire qui a porté atteinte à la démocratie, déjà fragile de ce pays asiatique.

Les manifestants ont exigé de « renverser la dictature militaire » et de libérer les détenus civils, dont la cheffe du parti au pouvoir, la chancelière Aung San Suu Kyi.

Les manifestations se poursuivent depuis le coup d’État qui a eu lieu la semaine dernière. Elles se sont étendues, dimanche, un jour après la coupure des services Internet dans l’ensemble du pays par les autorités militaires, sous prétexte de «diffusion de fausses informations ».

L’agence Associated Press a rapporté qu’au moins 2 000 manifestants dont des membres du syndicat ouvrier, des militants, des étudiants et des citoyens ont scandé des slogans, tels que « Vive la mère Suu » et « à bas la dictature militaire ».

Les manifestants ont levé des banderoles appelant à la libération de Suu Kyi et du président Win Myint, qui ont été assignés à résidence et accusés d’avoir commis des crimes qui, de l’avis de beaucoup de personnes, sont considérés comme des crimes « mineurs », servant surtout de couverture légale à leur détention.

Les putschistes ont étendu la censure qu’ils ont imposée à certains réseaux sociaux, pour inclure également Twitter et Instagram, et ce, à quelques jours de l’interdiction de Facebook dans le pays.

L’ambassade des États-Unis au Myanmar a appelé l’armée à renoncer au pouvoir, à rétablir le gouvernement démocratiquement élu, à libérer les détenus, à lever toutes les restrictions sur les réseaux sociaux et à s’abstenir de toute action violente.

« Nous soutenons le droit du peuple du Myanmar à manifester pour soutenir le gouvernement démocratiquement élu, et sa revendication du droit de communiquer et d’obtenir des informations librement », a écrit l’ambassade dans un tweet samedi.

Dans le matin du lundi dernier, les chefs militaires du Myanmar avaient procédé à un coup d’État, suivi de l’arrestation de hauts dirigeants du pays, dont le président Mint et la chancelière Aung San Suu Kyi.

Le coup d’État coïncide avec la première session prévue de la Chambre des représentants issue des récentes élections législatives, la deuxième dans l’histoire du pays depuis la fin du régime militaire en 2011.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici