28.7 C
New York
vendredi, juillet 19, 2024

Buy now

spot_img

Nigeria : 7 femmes enceintes s’échappent d’une usine à bébés

La police de Lagos, la plus grande ville du Nigeria, a annoncé mercredi 2 octobre avoir découvert une nouvelle maternité illégale où des femmes étaient mises enceintes et forcées de donner naissance à des bébés destinés à la vente. Les autorités ont découvert cette nouvelle « usine à bébés » dans le district d’Isolo après que des agents eurent trouvé sept femmes et jeunes filles enceintes qui s’en étaient échappées.

Cette annonce intervient quelques jours seulement après que la police eut déclaré avoir sauvé dix-neuf femmes enceintes d’établissements similaires dans un autre quartier de la ville. « Nous avons eu un renseignement au sujet de sept femmes enceintes qui attendaient à un arrêt de bus et nos hommes sont allés les chercher là-bas, a déclaré Bala Elkana, porte-parole de la police de Lagos. Interrogées, les femmes ont dit qu’elles figuraient parmi vingt femmes qui avaient été mises enceintes dans le foyer et qu’elles s’étaient toutes échappées lundi soir. »

Plusieurs cas découverts ces dernières années

Sept d’entre elles seulement, âgées de 13 à 27 ans, ont été retrouvées, les treize autres ont sans doute fui ailleurs, a ajouté M. Elkana. Il a décrit l’établissement d’Isolo comme « un centre de détention où des jeunes femmes sont mises enceintes pour avoir des bébés qui sont ensuite vendus ». La police est sur la piste de ceux qui sont derrière « ce crime inhumain et odieux », a-t-il affirmé.

Le trafic humain, qui inclut la vente d’enfants, est le troisième crime le plus répandu au Nigeria, derrière la fraude et le trafic de drogue, selon les Nations unies. Le Nigeria est le plus grand producteur de pétrole en Afrique, mais la pauvreté y est importante et la majorité de la population de 190 millions de personnes vit avec moins de 2 dollars par jou

Le Sud-Est est particulièrement touché par le trafic d’enfants. Plusieurs maternités illégales ont été découvertes dans cette partie du pays ces dernières années. La police de Lagos avait annoncé lundi avoir secouru dix-neuf jeunes filles enceintes âgées de 15 à 28 ans, dans une « usine à bébés » destinés à être vendus au Nigeria. Selon la police, les enfants étaient vendus 300 000 nairas (760 euros) pour les filles, et 500 000 nairas (1 265 euros) pour les garçons.

SourceLe Monde

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici