mardi, novembre 30, 2021

Organisme mondial pour la biodiversité : plus d’un million d’espèces menacées d’extinction

Plus d’un million d’espèces de faune et de flore sauvages sont menacées d’extinction, a déclaré, lundi, un organisme mondial de protection de la biodiversité.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dont le siège est à Genève, est la seule organisation internationale observatrice à l’Assemblée générale des Nations unies qui possède une expertise dans le domaine de l’environnement, notamment en matière de biodiversité, de sauvegarde de la nature et d’utilisation durable des ressources naturelles.

Selon sa liste rouge des espèces menacées, plus de 8 400 espèces de faune et de flore sauvages font face à un réel danger d’extinction, tandis que près de 30 000 autres sont considérées comme menacées ou vulnérables.

« Sur la base de ces estimations, il apparaît que plus d’un million d’espèces sont menacées d’extinction », a déclaré l’organisme de protection de l’environnement dans une communication visant à sensibiliser le public aux espèces sauvages menacées et en danger critique d’extinction.

L’Union a également indiqué vouloir souligner le pouvoir des actions de protection pour renverser le sort des espèces menacées en mettant en avant la Journée mondiale de la vie sauvage 2022 organisée par les Nations unies le 3 mars.

– Danger existentiel

« La perte de biodiversité est un danger existentiel pour les Hommes et la planète », a déclaré Ivonne Higuero, secrétaire générale de la CITES.

« La disparition continue d’espèces sauvages menace de saper des écosystèmes entiers et met en péril le bien-être de tous ceux qui en dépendent », a-t-elle ajouté.

Ivonne Higuero a précisé que cette disparition n’est pas inévitable et que l’humanité a le pouvoir de changer de cap et de protéger les espèces menacées et leurs habitats.

La CITES est la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, administrée par l’UICN.

Le thème de la prochaine Journée mondiale de la nature des Nations unies est « Récupérer les espèces clés pour la restauration des écosystèmes ».

Il s’agit de faire connaître les meilleurs exemples d’espèces qui ont été sauvées et d’orienter les discussions vers de nouvelles solutions en matière de protection et de durabilité.

« Nous espérons que la Journée mondiale de la vie sauvage contribuera à tracer la voie vers un avenir plus viable, dans le but de vivre en harmonie avec la nature », a déclaré Higuero.

Et de conclure : « En fin de compte, nous espérons impulser la volonté politique nécessaire pour adopter une robuste structure mondiale post-2020 pour la biodiversité et assurer notre avenir commun. »

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos