mardi, mai 11, 2021

Palestine : Consultations pour la formation d’un gouvernement d’union nationale

Deux responsables palestiniens ont annoncé, samedi, le démarrage de consultations avec les factions, en vue de former un gouvernement d’union nationale, et ce quelques heures après la décision de reporter les élections, rendue publique par le Président Mahmoud Abbas.

Le porte-parole de la Présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina, a déclaré à la radio officielle « La voix de la Palestine », que la voie tracée par le Président Abbas suite au report des élections était « claire ». « Elle consiste en un dialogue avec les factions, un gouvernement d’union nationale, le renforcement de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et la tenue d’un conseil central pour la mise en place de politiques et stratégies bien précises », a-t-il affirmé.

Le Conseil central est un comité permanent, issu du Conseil national (le plus haut comité législatif), affilié à l’Organisation de libération de la Palestine qui regroupe toutes les factions, hormis les mouvements « Hamas » et « Jihad islamique ».

Abou Roudeina a noté que « le dialogue regroupera toutes les factions » ajoutant :  » Les contacts ont commencé hier (vendredi) et les efforts se poursuivent ». Il n’a pas donné plus de précisions.

Vendredi, le Président palestinien a décrété le report les élections générales, dont la tenue avait été décidée via un décret précédent, le 15 janvier dernier, sans préciser la date du nouveau scrutin.

Jeudi, Mahmoud Abbas avait annoncé, au démarrage d’une réunion des responsables palestiniens, à Ramallah, que Tel Aviv s’était refusé de donner à la partie palestinienne une réponse par rapport à la tenue des élections à Jérusalem occupée, sous prétexte « qu’il n’y a pas de gouvernement israélien ». A l’issue de la réunion, il a été décidé de reporter les élections.

Pour sa part, le membre du Comité exécutif de l’OLP, Ahmed Majdalani, a affirmé que  » des contacts avec les différentes factions débuteront dans les jours à venir, pour la formation d’un gouvernement d’union nationale ».

« La démission du gouvernement actuel dépend de ces contacts en cours et du bon déroulement des pourparlers avec les différentes parties », a ajouté Majdalani, relayé par le journal « Al Ayyem » (Privé).

Il a, également, signalé que des contacts entre les mouvements « Fatah » et « Hamas » ont eu lieu dernièrement. La formation du gouvernement et le report des élections ont été évoqués.

Les élections palestiniennes devraient se dérouler en trois étapes : les législatives le 22 mai, la présidentielle le 31 juillet et les élections du Conseil national le 31 août.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos