dimanche, janvier 17, 2021

Parler de l’implication de «Mohamed ben Zayed» dans la mort de son demi-frère, coûte cher à un opposant émirati

Courrier arabe

Après avoir parlé de l’implication de «Mohammed ben Zayed» le prince héritier des Émirats arabes unis (EAU), dans la mort de son demi-frère, le cheikh «Sultan ben Zayed», un opposant émirati a déclaré que tous ses comptes, à la Banque islamique de Dubaï, avait été gelés et a décidé de répliquer.

Se voyant surpris de cette procédure, l’opposant «Yousif al-Youcif», un ancien professeur de l’économie à l’université des Émirats arabes unis (EAU), s’est adressé directement au prince héritier émirati, à travers une série de tweets publiée sur son compte officiel.

«Mohammed ben Zayed, vous savez qu’aucune affaire n’a été déposée contre moi aux tribunaux, car une tel procédure ne pourra être prise sans fondement, sauf si vous comptez m’en placez une, à travers votre justice personnelle inéquitable», avait noté l’opposant, en indiquant qu’il ne laissera pas manipuler.

Il continua: «Mohammed ben Zayed, au lieu de geler mon argent, je vous demande d’enquêter, plus tôt, avec ceux qui ont détourné 12 milliards de dollars des fonds souverains, depuis plusieurs années, sauf si vous êtes complice au vol», en signalant l’impact négatif de tels actes mafieux «pratiqués par le prince et ses semblables» sur les investissements étrangers au pays.

«Sultan ben Zayed» tué par ses frères  

Précédemment «Yousif al-Youcif», avait révélé un côté de sa relation avec le cheikh «Sultan ben Zayed», et parla des raisons de son abjuration, comploté par ses frères, dont ben Zayed se trouvait en tête.

L’opposant insista à signaler que le cheikh «Sultan ben Zayed» était une personne modeste, courageuse et sympathique, et qu’il ressemblait beaucoup à son père, ce qui lui attira la jalousie de ses frères et leur haine.

«Sultan osait dire les choses en face devant son père, alors que les autres n’osaient pas le faire, je pense que sans les complots qui lui furent tissés, Sultan aurait pu être en tête du pays, le menant dans un parcours différent de celui-ci» avait-il ajouté.

«Yousif al-Youcif» affirma que «Mohammed ben Zayed» et plusieurs de ces frères, s’étaient chargés d’éloigner «Sultan» de la scène politique, en montant des mensonges contre lui, et en lui mettant des pressions psychiques, qui avaient fini par le tuer.

Sur ce, il importe de mentionner que des pratiques similaires, longtemps exercées par le prince héritier à l’ombre, commencent à se faire voir, et à susciter des réactions, qui pourront lui coûter des enquêtes internationales, selon les observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos