jeudi, janvier 21, 2021

Pompeo au Sultanat d’Oman pour discuter des derniers développements régionaux

Le sultan d’Oman, Haïtham ben Tarik, a discuté avec le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo des derniers développements dans la région, rapporte l’agence de presse omanaise (ONA, Officiel).

La même source a précisé que cet entretien s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales dans tous les domaines, afin de promouvoir les intérêts mutuels des deux pays amis. Pompeo et le sultan d’Oman ont également procédé l’examen des derniers développements dans la région.

Cet entretient intervient dans un contexte régional tendu à la suite de l’assassinat du scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh. Un crime qui a suscité de vives condamnations des pays du Golfe arabe. Des appels à la retenue ont été lancés pour contenir la situation.

De son côté, l’Iran met clairement en cause Israël, après l’assassinat de l’un des “cerveaux” de son programme nucléaire.

Pour sa part,, le président américain sortant Donald Trump s’est contenté de retweeter, vendredi, un post déjà publié par le journaliste israélien Yossi Melman à propos du meurtre savant iranien, Mohsen Fakhrizadeh, qui disait que « l’assassinat du scientifique nucléaire est un coup dur pour l’Iran ».

Dans cette publication il a été cité que Fahrizadeh était le chef du programme militaire iranien secret et qu’il était demandé auprès des services israéliens de renseignements « Mossad » depuis des années.

Pour rappel, l’Oman, un interlocuteur clé entre l’Occident et l’Iran, n’a pas tardé à présenter ses condoléances au ministre iranien des Affaires étrangères, Mohamed Jawad Zarif, à la suite du meurtre du scientifique nucléaire.

Le chercheur iranien (63 ans), qui dirigeait la recherche et l’innovation au ministère de la défense, a été la cible d’une attaque, vendredi, dans le district de Damavand, près de Téhéran. Les assaillants ont fait exploser un véhicule devant Fakhrizadeh et ouvert le feu contre son véhicule, le blessant ainsi que d’autres personnes qui l’accompagnaient.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos