15.7 C
New York
mardi, avril 23, 2024

Buy now

spot_img

Pour l’Égypte, l’établissement de relations entre Bahreïn et Israël est « une importante avancée »

Le président égyptien Abdelfattah Al-Sisi a estimé, vendredi, que l’annonce de l’établissement de relations entre le Bahreïn et Israël constituait une importante étape vers l’instauration de la stabilité et de la paix dans la région.

« J’ai suivi avec grand intérêt la déclaration tripartite publiée par les États-Unis d’Amérique, le Bahreïn et Israël relative à l’accord sur l’établissement de relations diplomatiques entre le Royaume du Bahreïn et Israël », a déclaré Al-Sisi sur Twitter.

Et d’ajouter : « J’apprécie cette importante avancée vers l’instauration de la stabilité et de la paix au Moyen-Orient, de manière à parvenir à un règlement juste et permanent de la question palestinienne, et je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à la mise en œuvre de cette décision historique « .

Le Bahreïn a annoncé, vendredi, avoir conclu un accord pour établir des relations diplomatiques complètes avec Israël, sous les auspices des États-Unis. Une décision qui a été salué par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Les factions palestiniennes ont condamné cet accord, et certaines l’ont considéré comme une volonté de « mettre en œuvre l’accord du siècle », tandis que d’autres ont fait valoir que la position de la Ligue arabe de ne pas condamner la normalisation et son échec à adopter un projet de résolution à cet égard ont favorisé la prise de position de certains pays quant à la normalisation.

L’annonce de l’accord de normalisation du Bahreïn est intervenue environ un mois après que les EAU aient annoncé un accord similaire, les observateurs estimant que Manama appartient à Abu Dhabi.

Al-Sisi avait également salué l’accord de normalisation des EAU et d’Israël.

Le 13 août, les EAU et Israël ont conclu un accord de normalisation de leurs relations, qui a été largement condamné par les Palestiniens, les factions et les dirigeants palestiniens considérant qu’il s’agit d’une « trahison » de la part d’Abou Dhabi.

Après l’annonce d’aujourd’hui, Bahreïn sera le quatrième pays arabe à signer un accord de normalisation avec Israël, après l’Égypte (1979), la Jordanie (1994) et les Émirats arabes unis (2020).

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne Le Caire, a fait 3 morts et 32 blessées, au soir de ce mercredi, selon...

Égypte-Sources : «Des campagnes d’interpellations, avant l’anniversaire de la révolution du 25 janvier»

Des sources ont affirmé au journal Arabi 21 que «les autorités égyptiennes ont lancé une large campagne d’interpellations, dans plusieurs villes et villages du...

«En plus d’être un client de Pegasus, le Bahreïn commet de terribles violations humanitaires», voici les conclusions du rapport de HRW

Un rapport réalisé par Human Rights Watch (HRW) sur la situation humanitaire au Bahreïn, durant l’année 2021, a signalé que des violations sont commises...

Face à la flambée des prix, le gouvernement égyptien recommande aux citoyens : «Manger les pieds de poulet et les fèves germées»

Alors que l’inflation en Égypte continue à gagner du terrain, touchant chaque jour un nouveau produit et annonçant une crise économique pesante au pays,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici