dimanche, juillet 3, 2022

Près de 550 morts depuis le début des manifestations en Irak

Le soulèvement contre la corruption de l’Etat qui dure depuis octobre à Bagdad et dans le sud du pays connaît une répression sanglante. La Commission des droits humains fait état d’assassinats ciblés et d’enlèvements.

En Irak, les mois passent et la révolte populaire est de plus en plus sanglante. Depuis le début du soulèvement le 1er octobre, au moins 543 Irakiens ont été tués et plus de 30 000 blessés, dans une contestation inédite qui a été réprimée, émaillée de violences et cible d’une campagne d’assassinats et d’enlèvements. C’est là le constat de la Commission gouvernementale des droits humains, une institution appartenant à l’Etat mais critique de la gestion gouvernementale.

Les manifestants dénoncent la corruption généralisée et l’incompétence du gouvernement. Le 1er décembre, le Parlement irakien avait accepté la démission du gouvernement d’Adel Abdel Mahdi.

Selon la Commission gouvernementale des droits humains, 276 personnes ont été tuées à Bagdad et dix-sept étaient des membres des forces de sécurité. Le reste du bilan concerne les manifestants.

Assassinats ciblés, milices et enlèvements

Alors que les blessés par balles se comptent par milliers, l’Etat accuse des membres des forces de l’ordre isolés ou des assaillants non identifiés de tirer.

Les manifestants, eux, dénoncent pêle-mêle les forces de sécurité, les combattants des factions armées et les hommes de main des partis politiques.

L’ONU a déjà à plusieurs reprises accusé des « milices » d’être derrière la vaste campagne d’assassinats, d’enlèvements et de menaces contre des militants qui vise à faire cesser un mouvement de contestation sans précédent en Irak, douzième pays le plus corrompu au monde en 2018, selon l’organisme Transparency international.

La Commission des droits humains dénombre ainsi 22 assassinats ciblés de militants et 72 disparus, probablement toujours aux mains de leurs ravisseurs. En outre, après plus de 2 700 arrestations, 328 Irakiens sont toujours en détention, selon la Commission.

Dernières infos

Washington exprime son inquiétude après la mort de manifestants au Soudan

L'ambassade des États-Unis au Soudan a exprimé, jeudi, sa...

La hausse des prix se poursuit en France avec +0,7% en juin et atteint 5,8%

En France, les prix à la consommation ont augmenté...

Tunisie: le décret-loi portant publication du projet de la nouvelle Constitution est promulgué

Le président tunisien Kaïs Saïed a promulgué, jeudi, le...

Comité central des médecins soudanais: « le bilan des manifestations s’alourdit à cinq morts »

Le bilan des victimes des manifestations au Soudan s’est...

À ne pas rater

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les...

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Rapport : «14 mille Syriens sont morts sous la torture, depuis 2011»

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme a signalé que «plus de 14 mille personnes étaient morts sous la torture, en Syrie, depuis 2011»,...

Le ministre israélien des Affaires étrangères arrive à Ankara

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, est arrivé jeudi dans la capitale de la Türkiye, Ankara. L'avion de Lapid, qui compte aussi la...

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates Airlines", propriété du gouvernement de Dubaï, a atterri jeudi à l'aéroport international Ben Gourion de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here