mardi, septembre 28, 2021

Doha crée des nouvelles administrations pour la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

Courrier arabe

Le ministère qatari de la Justice a créé trois nouvelles administrations destinées à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, et ce dans le cadre des plans et des stratégies placés par Doha afin de soutenir la vision du «Qatar 2030» et les besoins de la renaissance économique et sociale.

L’agence de presse qatarie (QNA) a signalé que «l’initiative visait à fournir les dispositifs nécessaires pour assurer le progrès du système juridique et législatif, développer les métiers juridiques et travailler à décréter les législations adéquates pour encourager et protéger l’investissement national et étranger».

Elle a indiqué que les trois nouvelles unités seraient baptisées : «la direction pour la médiation immobilière, l’administration pour les experts et  l’unité pour la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme», et ce après le consentement du conseil ministériel qatari.

Une initiative qui renforce le rôle qatari dans le domaine

Dans ce contexte il est important de signaler que nombreux observateurs estiment que « la création de l’unité de la lutte contre le blanchiment de l’argent et le financement du terrorisme reflète le rôle joué par le Qatar dans ce domaine, puisque Doha vise à renforcer la collaboration et la coordination entre les parties chargées de la surveillance et les autorités spécialisées ».

Pour eux, « la nouvelle unité illustre la place occupée par le Qatar aux niveaux régional et international dans le domaine de la lutte contre le blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme, notamment du fait qu’elle s’affiche disponible à suivre la mise à jour des normes internationales adoptées par les ONG internationales principales ».

Dans cette optique, il va de soit de rappeler qu’en février dernier, le Qatar avait signé une convention avec les Nations unies, visant à renforcer la collaboration dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, en ouvrant «le bureau du programme de l’ONU pour la lutte contre le terrorisme» à Doha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos