lundi, novembre 30, 2020

Qatar : Un comité qatari officiel bientôt en Arabie saoudite 

Courrier arabe

L’agence «France-Presse» a indiqué que la fin de la crise du Golfe était peut-être proche, annonçant qu’un comité officiel qatari se préparait pour se rendre à Riyadh, alors qu’un responsable de la Ligue arabe était attendu à Doha.

L’agence française nota, selon des sources proches, qu’un comité qatari, composé de personnalités officielles se dirigerait, durant les prochains jours, vers Riyadh, sans apporter plus d’informations sur le but de la visite.

Elle indiqua, selon «Husein Abych», un chercheur à l’Institut des États du Golfe, «qu’il y aura une série d’initiatives diplomatiques, de la part de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis (EAU), qui visaient à chercher une issue, pour mettre fin aux conflits régionaux».

«Husein Abych» expliqua: «À l’ombre du blocus du Qatar, la guerre au Yémen et les menaces iraniennes, la solution diplomatique semble être la résolution la plus adéquate», en signalant que Riyadh et Abu-Dhabi avaient enfin tenu compte du seuil de leurs interventions militaires.

Et présenté comme un autre signe de résolution de la crise, un responsable de la Ligue de pays arabes, siégée au Caire, prévoit de rendre à Doha pour participer à une conférence, renforçant les chances de croire à une éventuelle médiation.

De son côté, «Andrias Krig» l’expert des affaires du Moyen-Orient, signala à «France-Presse» que «Ces initiatives de réconciliation ne sont que temporaires, le Qatar n’acceptera jamais de se faire chanter au sujet des affaires principales».

Il expliqua que les Saoudiens cherchaient à ce que les choses redeviennent comme elles l’étaient avant 2017, «comme si rien ne s’était passé, mais ceci est impossible » résuma-t-il.

Toutefois, rappelons que dans ce contexte, l’Arabie saoudite, les EAU et le Bahreïn, trois des 4 pays qui avaient imposé le blocus au Qatar, avaient autorisé leurs équipes nationales à participer à la «Coupe du Golfe des Nations de football», tenue au Qatar à compter du 26 novembre prochain.

Permettant également le déplacement de milliers de supporteurs, l’initiative permettra d’ouvrir les points de passages routiers, et autorisera les avions à atterrir au Qatar, levant pour la première fois depuis 2017, le blocus terrestre, maritime et aérien imposé au petit émirat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arménie: Le président appelle à la démission du gouvernement et à la tenue d’élections...

Le président arménien, Armen Sarkissian, a appelé à la démission du gouvernement et à l'organisation d'élections anticipées dans un délai d'un an. C'est ce qui...

Kushner se rend en Arabie saoudite et au Qatar pour des entretiens

Jared Kushner, gendre et haut conseiller du président américain Donald Trump, se rend cette semaine en Arabie Saoudite et au Qatar, dans une dernière tentative pour obtenir...

Crimes des milices de Haftar à Oubari : l’armée libyenne s’étonne du silence onusien

L'armée libyenne a fait part, dimanche, de son « étonnement » face au silence affiché par la Mission des Nations unies en Libye, au sujet de...

Irak : Le Parlement appelle à une réponse ferme à la suspension des visas...

La suspension de la délivrance de visas par les Émirats arabes unis (EAU) aux ressortissants de 13 pays, dont l'Irak ne cesse de susciter de vives réactions. Cette...

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat...