23.4 C
New York
dimanche, juin 16, 2024

Buy now

spot_img

RPDC: la reprise des pourparlers de dénucléarisation soumise à condition

Un haut responsable de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a déclaré samedi que le dialogue avec les Etats-Unis ne pourrait redémarrer qu’à condition que ces derniers acceptent pleinement les demandes de Pyongyang.

« On peut dire que la réouverture du dialogue entre la RPDC et les Etats-Unis ne pourra être possible que si ces derniers sont absolument d’accord avec nos conditions, mais nous savons bien que les Etats-Unis ne sont ni prêts ni capables de le faire », a déclaré Kim Kye Gwan, conseiller au ministère des Affaires étrangères de la RPDC, dans un communiqué publié par l’agence officielle KCNA.

Les pourparlers de dénucléarisation entre Pyongyang et Washington sont dans l’impasse depuis que le dirigeant suprême de la RPDC Kim Jong Un et le président américain Donald Trump ont échoué en février dernier à trouver un accord lors de leur deuxième sommet à Hanoï, au Vietnam.

Kim Kye Gwan a déclaré qu’il n’y aurait plus de négociations comme celles-ci au Vietnam, au cours desquelles « nous avons proposé d’échanger une installation nucléaire principale du pays contre la levée de certaines sanctions de l’ONU » dans le but d’alléger les souffrances du peuple.

« Il n’est pas nécessaire pour nous d’être présents dans de telles discussions, dans lesquelles il n’y a que des pressions unilatérales, et nous n’avons aucune envie de troquer quelque chose contre une autre lors des pourparlers comme des commerçants », a-t-il ajouté.

Il a en outre reconnu que le dirigeant suprême de la RPDC avait reçu les vœux d’anniversaire de M. Trump, affirmant que les relations personnelles entre les deux dirigeants n’étaient pas mauvaises, bien qu’il soit « hasardeux de penser faire reprendre le dialogue avec les Etats-Unis en profitant de telles relations ou en créant une atmosphère favorable à celles-ci ».

« Nous avons été trompés par les Etats-Unis, étant engagés dans le dialogue avec eux pendant plus d’un an et demi, et c’était du temps perdu pour nous », a-t-il affirmé.

« Ce qui est clair, c’est que nous ne perdrons plus jamais notre temps, et nous ne serons plus trompés par les astuces des Etats-Unis comme par le passé », a ajouté le conseiller.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici