samedi, juin 19, 2021

Sommet d’urgence de la Ligue arabe : Le Qatar appelle à une position ferme pour repousser l’offensive israélienne  

Courrier arabe

Le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh Mohamed ben Abderrahman al-Thani, a appelé les pays arabes à «prendre une position active pour repousser les violations commises par Israël contre les Palestiniens», tout en signalant que «son pays refusait et dénonçait l’offensive lancée contre Gaza».

Lors du sommet d’urgence que la Ligue des Etats arabes avait organisé aujourd’hui, mardi, par vidéo conférence, au niveau des MAE, les participants ont discuté les évolutions de la situation en Palestine.

Le ministre qatari, Abderrahman al-Thani, en sa qualité de président, a déclaré : «Jérusalem et la sainte mosquée d’al-Aqsa font face à une campagne féroce menée par les forces de l’occupation israélienne», signalant que «l’escalade avait atteint à niveau qui ne peut être qualifié que d’extermination raciale».

Il indiqua que «Jérusalem faisait face à un complot, programmé par le gouvernement israélien, pour arracher les Arabes de la ville et les remplacer par des Juifs».

Profanation du mois sacré

«Ces jours, la prise d’assaut de la mosquée d’al-Aqsa s’est répétée… Des bombes sonores et des balles ont été utilisées pour terroriser les fidèles, sans tenir compte du mois sacré», avait-il dit, en notant qu’«Israël ne s’était pas gêné à commettre des violations à l’encontre des droits de l’homme, comme s’il savait que personne n’allait le rappeler à l’ordre».

Il appela les pays arabes et musulmans, ainsi que la communauté internationale «à faire face à ces actes raciaux, qui portent atteintes depuis des décennies aux lieux saints musulmans et chrétiens».

La position du Qatar est fixe et ne changera jamais

Al-Thani signala que «la position de son pays à l’égard de la cause palestinienne était fixe», affirmant «le soutien de Doha aux droits du peuple palestinien».

Il indiqua que «son pays comptait sur cette réunion pour annoncer une position arabe unie et active, afin de mettre fin aux violations et de repousser les offensives».

Le ministre qatari estima également que «la situation délicate, que traverse la cause palestinienne, imposaient aux fractions palestiniennes de mettre de côté leurs différends et de penser au bien public».

«Les fractions palestiniens doivent mettre la main dans la main pour répondre aux attentes du peuple palestinien, qui espère se libérer des griffes de cette occupation tyrannique», avait-il proclamé.

Au final, al-Thani espéra que «le sommet puisse découler sur des résultats qui pourront renforcer la position arabe et palestinienne, au niveau international, et qui donneront naissance à des mouvements diplomatiques pour protéger le peuple palestinien».

Il conclut : «Se tenir ensemble, sera le seul moyen pour déjouer les plans israéliens et pour mettre fin à ses violations extrajudiciaires».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos